châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Pechaurié
 
 

    Les Saint-Gily apparaissent à Péchaurié dès la fin du XIIIe siècle, tenant de l'évêque de Cahors la seigneurie qui ne comprend en fait que le château et ses dépendances immédiates. Un document de 1462 décrit le repaire avec des "hostals", la tour, une mouline, un étang, un moulin à blé et une métairie, le tout d'un seul tenant. En 1504, Jean de Saint-Gily est seigneur "direct" de Péchaurié, mais sans aucune justice. Pris en 1344 par Bertrand de Pestilhac et Philippe de Jean, le château est livré aux troupes du duc d'Aquitaine qui l'occupent jusqu'à son rachat en 1351 par Jean de Saint-Gily : il subit alors des dégâts importants. Il est de nouveau pris et en partie démoli en 1562, pendant les guerres de Religion. Par le mariage de Françoise de Saint-Gily en 1670, la seigneurie passe aux Vassal. En 1780, alors que Bertrand de Vassal y habite, le château et ses dépendances sont dans un état général de délabrement, avec des murs effondrés ou qui menacent, excepté la "chambre neuve". Au début du XXe siècle, le dernier des Vassal fait don du château à la commune qui installe une école dans la chapelle ; le château lui-même est inhabité et il est en ruines quand il est acheté en 1978, son nouveau propriétaire s'employant alors à le restaurer. Des vestiges subsistent du château du XIIIe ou XIVe siècle, et l'édifice portent les marques d'une reconstruction réalisée après la guerre de Cent ans : des peintures subsistent de cette époque. La chapelle, qui daterait de 1618 a été presqu'entièrement reconstruite en 1837.
La base d'une tour, au moins, est conservée. L'angle nord-est de l'édifice montre une porte couverte par un arc brisé, munie d'un trou barrier. Dans le mur sud d'une partie voisine subsiste encore, au fond d'un petit espace, l'embrasure d'une porte. La construction est en moellon équarri et moellon de tout venant. Les murs extérieurs au moins conservent des vestiges du Moyen Age. Des croisées à bases prismatiques et décor de baguettes croisées sont la marque la plus visible de la reconstruction postérieure à la guerre de Cent ans.

château de Pechaurié 46150 Lherm, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement chaleureusement les propriétaires du château pour les photos qu'ils nous ont adressées afin d'illustrer cette page.

 
 
 
 
 Château de PechauriéLherm  chateau de PechauriéLherm
 
 
château de Pechaurié à Lherm
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.