châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Loubressac
 
 

     La première mention de Loubressac apparaît au IXe siècle dans le caturlaire de l'abbaye de Beaulieu. Aux XIIe et XIIIe siècles, la seigneurie est sous la suzeraineté de la maison de Castelnau, avec Gramat, entre autres : en 1259, Hugues de Castelnau hommage au comte de Toulouse, Alphonse de Poitiers. En 1350, Guérin de Castelnau s'avoue vassal du vicomte de Turenne pour la baronnie de Gramat et ses appartenances, dont la châtellenie de Loubressac. Loubressac étant occupé par les Anglais depuis au moins 1387, Elzéar d'Aigrefeuille demande dix ans plus tard au comte d'Armagnac d'aider son neveu, seigneur de Gramat, à le reprendre. Les d'Aigrefeuille conserve la seigneurie jusqu'en 1476, date à laquelle elle passe à Béraud de Faudoas-Barbazan, qui la vend et rachète plusieurs fois. Lors du dénombrement de 1504, c'est Jacques de Genouilhac, dit Galiot, seigneur d'Assier, qui tient la baronnie et le château de Gramat et Loubressac qui en dépend, mais dès 1507 le fief est à nouveau vendu à Jean d'Auriolle, évêque de Montauban et à son frère Aymar, dont la fille Anne d'Auriolle épouse Raymond de Gontaud-Cabrerets en 1546. Anne d'Auriolle fait procéder à d'importants travaux d'aménagement au cours de la première moitié du XVIe siècle. Loubressac est occupé par les protestants en 1572, et la seigneurie est vendue à réméré à Henri de Noailles l'année suivante, puis rachetée vingt ans plus tard par les Goutaud-Cabrerets qui la conservent jusqu'en 1730. Le château est vendu comme bien national à la Révolution. Les tours et les créneaux des remparts sont rasés à la fin du XIXe siècle, puis le château est restauré au début du XXe siècle, avant 1922, par l'écrivain Henri Lavedan. La fenêtre ternée de l'élévation nord, au-dessus de l'escarpement, témoigne de l'existence d'un édifice à cet emplacement dès la fin du XIIe siècle ou le début du XIIIe siècle, et les croisées de l'importance des travaux réalisés pour Anne d'Auriolles.
Loubressac est implanté sur une avancée rocheuse du Causse de Gramat au-dessus de la vallée de la Bâve. Une porte fortifiée donne accès au château depuis le village ; deux corps de bâtiment encadrent le passage. Le logis se compose de plusieurs corps de bâtiment accolés bâtis sur l'escarpement nord, auxquels sont joints des bâtiments formant deux ailes inégales. Les élévations nord au-dessus de l'escarpement montrent des pans de pierre de taille, des jours chanfreinés et une baie ternée correspondant aux parties les plus anciennes de l'édifice ; au-dessus apparaissent des croisées. Devant les façades méridionales du château, la cour gravillonnée est ornée au centre d'un parterre circulaire avec fontaine ; des terrasses secondaires sont ornées de parterres et bordées de haies sur le principe du jardin clos. Sobre composition de topiaires. Armoiries identifiées des d'Auriolle sur une cheminée: écartelé aux 1 et 4 à trois loriots, aux 2 et 3 à un griffon. Armoiries non identifiées sur le portail : à deux lions affrontés. La fenêtre ternée présente des chapiteaux à feuilles d'eau à nervure à rangs de perles.

château des Barons de Castelnau 46130 Loubressac, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.

 
 
 
 
chateau de Loubressac chateau de Loubressac  chateau de Loubressac
 
 
chateau de Loubressac  Château de Loubressac
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.