châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lunac
 
 

      Au Moyen Age, l'église Saint-Félix de Roscasa, possession de l'abbaye de Saint-Sever, semble avoir constitué l'église paroissiale matrice, avant son transfert intra-muros à une date indéterminée ; la réoccupation du site date du Xe ou du XIe siècle. Au début du XIVe siècle, deux castra voisins sont attestés, celui de Lunac mentionné dès 1259 et celui du Fossat en 1271, ayant chacun un bourg subordonné et une juridiction propre. En 1280, les co-seigneurs de Lunac concluent un contrat de paréage avec le duc d'Aquitaine afin d'établir une bastide ; la communauté reçoit ses coutumes en 1296. La cité est unifiée sous la prédominance des Fossat, dans une enceinte avant 1346, date de l'échec du siège de la ville par le duc de Normandie. A la fin de la guerre de Cent ans, Aiguillon est en possession des Montpezat. L'habitat est étendu extra-muros par deux faubourgs, l'un au sud à vocation agricole dit de Meneau, peuplé de laboureurs et de vignerons, l'autre au nord dit du Lot, tourné vers la rivière et peuplé de bateliers. La baronnie est érigée en duché-pairie en 1599 au profit d'Henri de Lorraine, avant son acquisition par le cardinal de Richelieu pour sa nièce Mme de Combalet, en 1637. Sous son impulsion ou celle de ses successeurs, la ville est équipée d'un présidial et d'un hospice. Mais c'est surtout le duc de Richelieu qui a le plus contribué à transformer la ville durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle, en lançant un vaste projet d'urbanisme.
Castrum mentionné au XIIIe siècle en possession des seigneurs de Lunac, dont l'habitat, dominant le confluent du Lot et de la Garonne, est implanté sur les ruines du vicus antique. Le château passe au XVe siècle dans les possessions des Montpezat, seigneurs d'Aiguillon, puis dans celles des Malvin de Montazet au début du XVIe siècle, à l'occasion du mariage de Jeanne de Montpezat avec Charles de Malvin, gouverneur de la ville mort en 1530. La seigneurie est vendue à Antoine du Gasquet en 1739, qui la laisse à sa nièce Marguerite Dorothée Nebout de Riberot, avant de la transmettre à son tour à la famille Merle de Massonneau, jusqu'à sa vente en 1884. Le château occupe l'angle nord-ouest de l'enceinte de la ville du XIIe siècle, se compose de deux parties distinctes, construites au XIIIe siècle et remaniées par la suite: un corps de logis avec tour d'escalier circulaire côté cour qui s'articulait sur une aile en retour d'équerre détruite après 1826, les anciens communs, réparés à la fin du XVe siècle. La plupart des ouvertures sur cour ont été remaniées aux XVIIIe et XIXe siècles.
Façade sur cour du logis et façade ouest des communs en brique. Cuisine voûtée d'arêtes, rez-de-chaussée de la tour dite le donjon flanquant le côté nord des communs voûté en berceau. Toit conique de la tour d'escalier couvert d'ardoise.

château de Lunac, 8 rue Marc-de-Ranse, 47190 Aiguillon, propriété privée, ne se visite pas, mais visible de l'extérieur. Napoléon y a séjourné trois nuits, la Comtesse d'Adhémar du château de Lacaze voisin, racontait que sa grand-mère lui avait dit que les draps au château de Lunac n'étant pas assez fins pour l'Empereur, on était venu leur en demander... Anecdote rapportée par M. Eric Le Moine, fils de la propriétaire du château.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Nous remercions chaleureusement la propriétaire du château pour la photo qu'elle nous a adressée pour illustrer cette page.

A voir sur cette page "châteaux Lot-et-Garonne" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)  
   source :  https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.