châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Perricard
 
 

  Pierre de Raffin, issu d'une famille originaire du Rouergue alliée à l'aristocratie locale, est le premier seigneur de Perricard connu, au début du XVe siècle. Dans l'Agenais en reconstruction, les Raffin, également établis à Puycalvary et Hauterive, deviennent une des familles les plus influentes. De la maison forte originelle subsiste une tour carrée, percée d'une archère et d'une fenêtre à remplage flamboyant (comparable à celle de la chapelle du château Lamothe à Tournon). L'ancien repaire est agrandi durant la première moitié du XVIe siècle, peut-être pour Armand de Perricard et Jeanne de Latour, selon Gilles Séraphin, d'après l'ornementation Renaissance caractéristique d'ateliers cadurciens. Leur petit-fils Antoine achève en 1565 cette vaste campagne de travaux ; la maîtresse-tour qui présente des analogies avec le décor du château de Fumel (bandeau à bossage vermiculé), est notamment imputable à ce chantier. Une inscription témoigne du réaménagement de la chapelle pour Anne de Besoles, veuve de Philippe de Raffin, au début du XVIIe siècle ; en 1667 l'évêque Claude Joly décrit l'oratoire voûté et carrelé, avec des galeries au-dessus et sur le côté. Le château passe ensuite entre les mains d'une dizaine de familles jusqu'au début du XIXe siècle, sans subir toutefois de modifications importantes. Avec l'acquisition du domaine en 1837 par François Laffargue, le château à la tête d'une exploitation agricole est désormais divisée entre deux propriétaires : l'aménagement de l'escalier extérieur date sans doute de cette époque, alors que l'aile est, agrandie, est convertie en grange-étable en 1861. L'aile ouest, en partie ruinée, est dotée d'une nouvelle façade durant la deuxième moitié du XIXe siècle.
Le château comporte quatre ailes flanquées de tours d'angle circulaires, à l'exception de la tour sud-est. L'aile sud, la mieux préservée, est percée d'un portail décentré donnant accès à un passage voûté d'ogives, débouchant sur la cour intérieure bordée d'arcades et équipée d'un puits. La cuisine au rez-de-chaussée est voûtée d'arêtes. A l'angle sud-ouest, la maîtresse-tour de 5 niveaux est voûtée en berceau au rez-de-chaussée et d'ogives à l'étage. L'aile ouest comporte un escalier en vis dans-oeuvre, donnant accès à l'étage noble. Le rez-de-chaussée de la tour sud-est est occupé par la chapelle voûté en berceau brisé. La salle du rez-de-chaussée de l'aile est (peut-être l'ancienne chapelle) ouvrant sur la cour par des arcades murées, était voûtée de trois travées d'ogives sur culots sculptés. Une cave voûtée en berceau court sous la totalité de l'aile nord, ruinée. A l'intérieur, des cheminées monumentales font écho à l'ornementation extérieure. Les toitures de tuiles creuses ou mécaniques sont à longs pans sur les ailes, coniques sur les tours circulaires et en appentis sur la tour carrée. Les armoiries des Raffin : d'azur à la fasce d'argent accompagnées en chef de trois étoiles d'or, ornent tympans de porte, culots et linteaux de cheminées ; sur un blason elles sont associées en écartelé avec celles des Lagoutte, seigneurs de Perricard au 18e siècle : de gueules à trois tours d'argent, celle du centre dominant les deux autres. Sur une cheminée, les armoiries sont surmontées d'un casque à lambrequin. Le décor sculpté, caractéristique du vocabulaire ornemental quercynois, comporte roses, boules, bâtons écotés et fleurs de lys. Une scène de combat avec un canon en relief figure aussi sur une cheminée. Un Christ entouré du Tétramorphe est peint sur la voûte de la chapelle. Des plafonds peints à la française ornés de motifs végétaux et géométriques subsistent dans une des chambres.

Éléments protégés MH : le château de Perricard : inscription par arrêté du 22 février 1927.

château de Perricard 47500 Montayral, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Cathy du site http://lescreasdepatchie3340.centerblog., pour les photos qu'elle nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
 château de Perricard à Montayral  château de Perricard à Montayral
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.