châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Saint-Pierre-de-Semilly
 
 
 
château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly
 
 
 

             L’origine de Saint Pierre-de-Semilly semble se perdre dans la nuit des temps. Le village, qui existe probablement à l’époque mérovingienne, constitue une position reculée, aux confins d’un territoire peu hospitalier formé par la forêt de Cerisy et les terres marécageuses des sources de l’Elle. Un premier village fortifié accolé à une motte castrale se dresse sur le rebord d’un vallon commandant le passage à gué de l’antique voie romaine d’Isigny à Vire. Au XIesiècle, la position de Semilly séduit le pouvoir ducal normand. Sur une éminence dominant le gué, un vaste ovale protégé par des levées de terre et des fossés abrite une basse-cour et l’enceinte d‘un donjon. La place puissante est conçue pour représenter le pouvoir ducal puis royal anglais. La forteresse demeure possession anglaise dans les mains du Roi qui en confie la garde à des hommes de confiance. Henri 1er Beauclerc, Henri II et Richard-Cœur-de-Lion y effectuent plusieurs séjours. Les étangs sont probablement créés à cette époque avec la construction d’une digue-chaussée sur l’ancien gué. Ils participent à la défense du château et servent de viviers pour les habitants du lieu. A l’ouest de la forteresse, le bourg, protégé par une seconde enceinte, se développe autour de l’église. Revenue à la couronne de France en 1204, la châtellenie est concédée par Saint-Louis à Richard de Parfouru en 1259, à titre de ferme perpétuelle. Une de ses petites filles épouse en 1330 le chevalier Jean III de Mathan, faisant entrer le domaine dans cette famille qui le conservera tout au long de l’histoire. Devenue inutile après la guerre de cent ans, la forteresse est rasée et un nouveau manoir seigneurial est construit à peu de distance sur le rempart nord du village. C’est Georges 1er de Mathan (1528-1592), gouverneur de la ville et du château de Saint-Lô qui fait construire le château actuel. A la fin du XVIIe siècle, Louis de Mathan aménage l’avenue du Calvaire avec des alignements d’arbres et deux contre-allées, sur l’ancien chemin creux menant à la route Bayeux/Saint-Lô. Au milieu du XVIIIe siècle, son fils, Bernardin de Mathan effectue les mêmes travaux sur l’avenue sud, l’avenue du cadet et l’avenue nord. Au XIXe siècle, Georges de Mathan transforme l’espace de l’ancien château médiéval en parc avec une promenade autour des étangs et remplace les ormes des avenues par des hêtres. Les tempêtes de 1987 et de 1999 mettent à mal les plantations d’alignements couchant les vieux hêtres des avenues…

Éléments protégés MH : le château en totalité : inscription par arrêté du 19 décembre 1944.

château de Saint-Pierre-de-Semilly 50810 Saint-Pierre-de-Semilly, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly château de Saint-Pierre-de-Semilly
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.