châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Truscat
Château de TruscatSarzeau

      Le premier détenteur du manoir de Truscat est Jean Maubec, qui occupa les fonctions de secrétaire ducal sous François II, ce personnage, très proche de l’entourage du prince, transmis ses biens à sa fille Olive, épouse d'Olivier de Levenoy, à qui Anne de Bretagne confia la charge de forestier et garde des bois, parcs et forêts de la juridiction de Rhuys. Les héritiers de Jean Maubec s’endettèrent et durent hypothéquer les salines de Truscat, qu’ils vendirent finalement à un riche négociant, Etienne Francheville entre 1507 et 1515. Il fut le premier à s’intituler sieur de Truscat, c'était le fils de Pierre Francheville, officier des finances très dévoué à la cause de François II, sa fortune était alimentée par le commerce des vins et épices. Les Francheville durent attendre 1643 pour obtenir l’anoblissement de la terre de Truscat, mesure qui consacre l’ascension de la famille de Francheville dans la noblesse de robe au cours du XVIIe siècle.
C'est Gervais de Francheville qui fit reconstruire le manoir à partir de 1702. La destruction du manoir primitif, dont ne subsistent que les dépendances et la chapelle du XVIe siècle, symbolise un peu le nouveau départ de la famille de Francheville, dont Gervais devint alors "Chef de nom et d’armes". Le cadastre établi en 1828 ,conserve le plan d’un bâtiment rectangulaire, dont la façade nord, côté golfe, était primitivement linéaire. Seule la façade sud, tournée vers une cour et de vastes pelouses, était agrémentée de deux avant-corps à peine marqués. Elle fut probablement conçue à l’origine comme la façade principale.
Un peu délaissé dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle par les Francheville (la branche aînée) qui séjournaient plus souvent dans leur Hôtel Rennais que dans le Vannetais, le château fit l’objet d’une véritable restauration au XIXe siècle, par le Comte Gabriel de Francheville, puis par son fils Jules, qui renforça, par deux pavillons d’angle, l’aspect lourd et massif de l’ensemble.

De cette époque date également l’aménagement des extérieurs en jardin paysager. Gabriel de Francheville procéda à de nombreuses plantations et s’intéressa passionnément à la culture du mûrier et l’élevage des vers à soie vers 1840. Cette entreprise lui valut un certain renom à l’échelon national, mais ne put dépasser le stade expérimental, malgré les atouts climatiques de la presqu’île de Rhuys.


château de Truscat 56370 Sarzeau, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Nous remercions chaleureusement le propriétaire du château de Truscat, M. Benoît Goullin, pour les photos ainsi que l'historique qu'il nous a adressés pour réaliser cette page.

château de Truscat  Sarzeau
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés