châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de La Ferté Chauderon
 

 

 

   Le 3 mai 1061, Arnoul, seigneur de la Ferté confirme une donation aux moines de Saint-Leopardin. En 1287, Arnoul Chauderon, seigneur de la Ferté-Chauderon, confirme les franchises octroyées par ses prédécesseurs aux habitants de La Ferté. La mouvance de la baronnie de La Ferté Chauderon était considérable; par un dénombrement fourni en l'an 1297, par Guichard de Château le Perron, sire de la Ferté Chauderon, du chef d'Isabeau, sa femme, il reconnut tenir en fief des comtes de Nevers; "généralement tout ce qu'il tient par sa femme dès le pont de Moulins en Auvergne, jusque aux ponts de Décise et de Nevers, en long et en large, si comme les rivières de Loire et de l'Allier se comportent". La puissante demeure féodale qui, au début du XIIIe siècle, défendait la vallée de l'Allier, passa à la fin du siècle suivant à Robert Dauphin de Jaligny, sénéchal du Nivernais et grand maître de l'hôtel de Charles VI. Le château fut mis à mal pendant la guerre de Cent ans, puis investi durant la Fronde par Roger de Bussy Rabutin, lieutenant général du Nivernais.

Menaçant ruine, le château de la Ferté fut en partie rebâti. Le château a été considérablement modifié au XVIIIe et XIXe siècle. Cependant les plans de l'ancien cadastre montrent encore bien l'étendue des fossés qui délimitaient le site. Au sud-est du site se trouvait la motte entourée de fossés qui étaient alimentés en eau par le ruisseau d'Alligny. Par un pont, on accédait au nord à un premier espace délimité lui aussi par des fossés, où se trouvaient des bâtiments d'exploitation et un colombier. De là on pouvait aller à l'ouest par un pont dormant, ou plutôt une bande de terre dans un autre espace, peut-être une seconde basse-cour. Quelque part, dans cette basse-cour, devait se trouver la chapelle dédiée à saint Ladre. Soultrait mentionne dans son répertoire qu' "en creusant les fossés du château, on a trouvé une grande quantité d'armes brisées, d'éperons, de fragments d'armures, d'étriers etc... datant de diverses époques du Moyen-Age". Poey d'Avant signale que les seigneurs de la Ferté-Chauderon ont bien eu le droit de battre monnaie !

 
château de La Ferté Chauderon 58240 Chantenay-Saint-Imbert, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés