châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Seymiers
 
 
 
 

           Au Moyen Âge, la seigneurie de Seymier dépend de l'évêché de Clermont. Le château fort bâti au XIVe siècle est dans une enceinte polygonale à flanquements circulaires. Le donjon-logis rectangulaire de quatre niveaux est cantonné de tourelles-contreforts. À partir de 1584, le fief devient une baronnie. En 1662, le château passe à Édouard de Montmorin Saint-Hérem. C'est sans doute son descendant, François-Gaspard de Montmorin qui fait aménager un nouveau corps de logis d'ordonnance classique pour recevoir Louis XV en 1740. En 1759, le château est vendu à Jean-Nicolas de Rouillé, conseiller au parlement de Paris. Au XIXe siècle, le château connaît de nombreux propriétaires.
Le sommet du donjon et ses tourelles se couvrent de merlons. L'escalier menant au sommet du donjon reçoit les mêmes ornements, tout comme certaines des tours du mur d'enceinte (partiellement démoli, sans doute lors des aménagements du XVIIIe siècle, pour profiter d'un panorama qui, depuis la butte, s'étend sur des kilomètres). Le donjon est incontestablement une construction médiévale qui de toute sa masse souligne depuis son éperon l'importance de la demeure. Néanmoins, au XIXe siècle, on trouve opportun d'ajouter au donjon et aux remparts amoindris, ce que Laurent Salch appelle des falbalas de style troubadour. Ce qui pourrait correspondre à une double aspiration: ajouter une touche au goût du jour et redonner au système défensif malmené tout son lustre d’antan, quitte à restaurer un peu outrancièrement pour lui conférer une silhouette deforteresse idéale. Du fait de l'incendie, les décors intérieurs sont mal connus. Une carte postale permet néanmoins d'obtenir quelques informations sur la salle des fêtes, dite aussi salle des États. La pièce, très vaste conserve semble-t-il le plafond décoré du XVIIIe siècle mais reçoit au niveau des murs des éléments marqués par le XIXe siècle. On ajoute une cheminée monumentale dont la hotte est ornée de nombreux blasons des grandes familles d'Auvergne (d'où le nom de salle des États), mais l'ensemble reste moins complet qu'à Grangefort et a fortiori qu'à Ravel, le grand exemple médiéval local. Sur le mur opposé aux fenêtres, de grands panneaux peints représentent des scènes de combats, de joutes ou de parades équestres. L'un des chevaliers, au cheval piaffant, brandit un étendard devant les hautes tours d'une forteresse en arrière plan. Ces scènes de chevalerie sont assez courantes au XIXe siècle, mais pour l'Auvergne, il semble que Seymier en propose le plus grand nombre. Le mobilier du château est dispersé après 1918. Devenu propriété de l'amiral Muselier, le logis est gravement endommagé par un incendie en 1927...

Éléments protégés MH : le donjon et le corps de logis du XVIIIe siècle : inscription par arrêté du 21 mars 1988.

château de Seymiers 63160 Fayet-le-Château, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

   
 
 
 
   
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.