châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de La Sauvetat

   Au XIIe siècle le dauphin d'Auvergne construit un donjon carré et une église pour un château dont le nom a été remplacé par celui de La Sauvetat. Or, un texte de 1293 mentionne la Sauvetat sous le nom de Rocilha et un terrier de 1516 le lieu de La Sauvetat Rossilhe. Le nom du site primitif semble donc être Rossille. Au début du XIIIe siècle, le nom de la Sauvetat a été donné au lieu après l'intervention du roi de France et l'implantation des Hospitaliers. Le Roi de France confisque le Comté d'Auvergne en 1212 et fait dresser un certain nombre de donjons "à l'imitation de celui du Louvre" pour affirmer l'autorité royale. Authezat dont La Sauvetat était une dépendance, et le château voisin de Châlus-les-Bussières sont incorporés dans les terres royales. Après la restitution d'une partie des seigneuries ; le château de La Sauvetat se présente comme une implantation royale en concurrence avec le château de Châlus. En 1329, Odon de Montaigut (prieur des Hospitaliers d'Auvergne depuis 1312) acquiert les droits seigneuriaux et les justices sur La Sauvetat, le roi confirme cette acquisition.

     C'est de cette époque que datent les travaux et extensions que l'on remarque dans le château (reprise du donjon et construction de nouveaux logis). En 1341, un accord avec Robert Dauphin, seigneur de Combronde et de Châlus raffermit les contours de la seigneurie. En 1343, les droits des Hospitaliers sont une nouvelle fois confirmés. En 1373 il existe à La Sauvetat un "bon et grand fort" à cette date une enquête signale un donjon dont la construction est en cours et qui est un des plus beaux et des plus puissants d'Auvergne. En 1567, la seigneurie est acquise par le baron Antoine II de Sariant. En 1586, à la mort d'Antoine II de Sariant, La Sauvetat passe à sa fille Claudia, mariée depuis 1557 avec Jacques d'Oradour.
Château-fort construit aux des XIIe et XIIIe siècles, et Commanderie des Hospitaliers du XIVe siècle, situé à côté de l'église. Donjon cylindrique en grande partie du XIIIe siècle, de 9.60 m de diamètre, et haut de 24 m, au mur épais d'environ 2,20 m à la base avec une partie haute surélevée au XIVe siècle.

   Il est divisé en quatre niveaux voûtés, l'accès est au 3ème niveau: la communication avec les étages supérieurs, plus tardifs, se fait par un escalier épargnédans l'épaisseur du mur. Le logis conserve une petite fenêtre à moulure d'intrados du XIVe siècle. Il est accosté d'une tourelle circulaire, la porte est défendue par une bretèche. La tour a sans doute été endommagée, en partie détruite, et les pierres rendues ainsi disponibles sont remployées lors des réfections.
Un terrier de 1453 signale la "grande maison du prieur, une tour vieille du prieur et une grande tour, un logement surmontant et jouxtant le four". Au XVIe siècle, on distingue un ancien château autour de la chapelle avec une tour carrée et une commanderie dite aussi La Claustre. En 1617. le château est "rompu et inhabitable" et ses masures sont concédées à des particuliers; de la commanderie subsiste la chapelle, la tour carrée avec un dernier niveau en colombier: le donjon cylindrique est devenu prison.

 
château de La Sauvetat 63730 La Sauvetat, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés