châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Périgère

     La première mention de la seigneurie de Périgère date de 1382. Plusieurs pièces d'archives datées des XVe, XVIe et XVIIe siècles donnent des descriptions sommaires des bâtiments. La mention d'une tour apparaît en 1486. De 1592 à 1760 l'édifice reste la propriété de la famille de Lorme de Pagnat. Durant cette période le fief s'agrandit, absorbant la terre de Limons et la seigneurie de Mons. L'édifice est probablement une maison-forte ou un manoir au XVIe siècle. La partie nord-ouest de la demeure actuelle semble en être le vestige. Le bâtiment nord-est remanié aux XVIIIe et XIXe siècles, semble en fait composé de constructions du XVIIe siècle englobant des bâtiments plus anciens. Cette campagne de travaux est contemporaine de la construction du pigeonnier-porche au toit à l'impériale qui porte la date 1686. Une aile du château, construite à l'est en retour d'équerre du corps principal, est détruite dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Après 1835 les dépendances sont en partie détruites. L'édifice est constitué de deux groupes de bâtiments avec parties habitation et communs autour d'une cour.

Les vastes dépendances au sud font face à la demeure composée de deux bâtiments communiquant à l'angle. Les corps de bâtiment nord-ouest sont flanqués de deux tours. Le bâtiment nord-est est formé de trois corps et flanqué d'un pavillon carré sur la façade arrière. Les dépendances; étables, fenil, logements, composent un bâtiment au plan en S dont le corps central comprend un pigeonnier-porche en pans de bois couvert d'un toit à l'impérial. Les maçonneries du château sont couvertes par un enduit. Seule la façade arrière dévoile un pan de mur en appareil de galet, le bâtiment nord-est du château s'élève sur un étage de soubassement comprenant des caves voûtées d'arêtes desservies par un couloir voûté en berceau. Un escalier tournant à retour distribue les corps nord-est. Les corps nord-ouest sont desservis par un escalier en vis situé dans la tour en façade postérieure. Les toitures à longs pans, à croupes ou coniques sont couvertes en ardoise et en tuile mécanique. La couverture du toit à longs pans des communs associe tuile plate mécanique et tuile creuse.

 
château de Périgère 63310 Mons, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.