châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château-Dauphin
 
 
château Dauphin château Dauphin  château Dauphin   Pontgibaud
 
 

  Vers 1190, Robert Ier comte d'Auvergne, dit Comte Dauphin construit le donjon de Pontgibaud pour contrôler la Sioule. En 1213, le château est assiégé par les troupes du roi de France. En 1229, la régente Blanche de Castille rend le fort au Comte Dauphin. De 1248 à 1277, les Genols sont les seigneurs de Pontgibaud. En 1330 il appartient à Jean de Boulogne, dont la fille le transmet quelques années plus tard à Raymond de Beaufort, comte de Turenne. Par mariage, il passe au maréchal de Boucicaut. Ce dernier n'ayant pas d'enfant, le demeure passe aux Beaufort. En 1420, Jean de Beaufort vend le château à Gilbert III Motier de La Fayette. Après être devenu sénéchal du Bourbonnais puis maréchal de France, il obtient de Charles VII l'autorisation de renforcer sa forteresse: il agrandit le donjon et construit une enceinte plus résistante et protège la ville de Pontgibaud par des remparts. En 1558, le château passe par mariage à Guy de Daillon, seigneur de Lude. En 1566, le château est occupé par les troupes du capitaine huguenot Merle, puis il est incendié en 1580. Au XVIIe siècle, la partie médiévale est abandonnée au profit d'un nouveau logis construit dans la basse-cour. En 1756, Les Daillon vendent le château aux Moré de Pontgibaud. À la Révolution, les de Moré s'étant engagés jusqu'au bout aux côtés du roi, quittent la France et restent quelques années en exil en Italie. Leurs biens sont saisis, le domaine morcelé et vendu. Le château est acheté en 1793 par la famille Babeau. En 1816, les biens confisqués et non aliénées sont rendus à Albert François de Moré de Pontgibaud. Les biens vendus sont rachetés petit à petit. En 1826, Armand de Moré reprend l'exploitation des mines argentifères. Les revenus permettent à César III de Moré de restaurer le château.
Jean Moreau, peut-être aidé par son fils, modifie la cour intérieure et la couvre d'une toiture vitrée à armature métallique. Ainsi l'eau ne pluie n’inonde plus la cour et il devient possible de créer des coursières en encorbellement qui simplifient la distribution et offrent davantage d’autonomie aux pièces qui jusque là se commandaient les unes les autres. La partie du château du XVIIe siècle qui le reliait la forteresse est démolie pour que la salle à manger puisse ouvrir directement sur le jardin. Moreau rebouche certaines modifications entreprises par les Babeau qui menaçaient la solidité de l'édifice. Il crée un perron pour donner accès au vestibule très surélevé par rapport au jardin. Sur le chantier interviennent l'entrepreneur Desissert, les ouvriers de M. Gros et le peintre Mayoli.
Hormis l'escalier ajouté par Moreau, l'extérieur conserve son aspect médiéval. C'est un haut logis quadrangulaire avec une tour massive demi-hors-œuvre au centre d'une vaste enceinte quadrangulaire dotée de six tours. La cour intérieure au toit vitré facilite la distribution. Ses murs sont ornés d'un semis de peinture au pochoir d'une très bonne facture représentant: un dauphin, un lion, une coquille et une épée traversant une couronne. Le salon voûté reçoit des décors néo-gothiques, notamment une scène de combat de chevaliers sur fond d'or. Pour le petit salon on adopte également le style néogothique avec des boiseries à plis de serviette, des voûtes peintes et une cheminée ornée d'un phylactère surmonté d'un imposant blason couronné. Le décor de la salle à manger est à la limite entre le néo-gothique et le néo-Renaissance. La chapelle est redécorée dans le goût néo-gothique.
 
Éléments protégés MH :  le château, avec ses six tours d'enceinte, ses communs, ainsi que son jardin potager, le sol de la parcelle sur laquelle le logis est implanté, avec le puits et la fontaine située au nord-est : classement par arrêté du 20 octobre 1995.

château Dauphin 63230 Pontgibaud, ouvert du 1er juillet au 31 août de 14h à 19h tous les jours sauf le lundi. Hors saison, de Pâques à la Toussaint, dimanches et jours fériés de 14h à 18h et visites aux lumières du 1er juillet au 31 août le mercredi à 21h30.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photo©webmaster"B-E", photos interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander (Contact)

 
 
 
 
château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud
 
 
 
château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud
 
 
 
château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud
 

 

château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud château Dauphin   Pontgibaud
 
 
 
   
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.