châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Bresse sur Grosne
 

 

 
château de Bresse sur Grosne

 Première mention en 1074 lorsque Robert de Brecis appose son sceau avec Bertrand de Vers, Hugues de Paix, Létalde de Digoine à une charte par laquelle Landricus Grossus, fils de Bertrand le Gros, confirme à l'évêque Landric de Macon, la donation de la villa Saint Gengoux. Après Robert de Bresse, on rencontre Anselme, qui eut de sa femme Raimondis quatre fils dont Robert, chevalier, parait avoir fomé la lignée principale. En 1330, Henri de Montagu donne à Robert Damas, seigneur de Marcilly, son beau-frère, le château de Bresse, avec moulin et cours d'eau. Le 4 novembre 1549, reprise de fief par Nicolas de Thiard, donataire de Françoise de Bresse, sa femme, il est dit que la terre de Bresse consistait en "un châtel et maison forte, jardin et vignes, auquel châtel tous les habitants dudit Bresse doivent guet et garde. Luy appartient la haute justice en tout le finage de Bresse". En 1617 la terre de Bresse fut vendue à Yves Sauvageot, abbé du monastère de la Ferté-sur-Grosne. Ce monastère la conserva jusqu'en 1689.

En 1689, Charles-Henri de Dyo la reprit avec "bénéfices des constructions importantes faites dans les communs du château par les moines". Le 18 mars 1763 dénombrement de la seigneurie de Bresse sur Grosne par Claude-Gustave Palatin de Dyo, marquis de Montperroux, chevalier de Saint Louis. Ladite seigneurie provient de dame Louise de la Claite, dame de Dio et de Bresse. Il y a un chateau audit Bresse, un autre ou maison forte à la Motte. Il y a audit Bresse la haute justice reservé les heritages mouvants des fiefs de la Rouhe et de la Motte qui sont en justice moyenne et basse du seigneur de Cormatin et Sassangy. En 1869, l'abside et le clocher de l'ancienne église fondée au XIe siècle ont été réparés dans le style primitif et convertis en chapelle particulière pour le château, qui date lui-même du XIIe siècle et qui a été récemment réparé. La restauration du château est confiée à l'architecte parisien Sanson qui élève un peu plus tard le château de Rochefort en Côte d'Or. Aujourd'hui château de Bresse sur Grosne appartient à la famille de Murard.

château de Bresse sur Grosne
château de Bresse sur Grosne

Le château est composé d'un corps de logis central et de deux ailes en retour, un quatrième bâtiment a été abattu au sud afin de former une cour ouverte sur le parc. L'aile la plus importante, à l'est, comprend le donjon, l'entrée à pont-levis et un prolongement au sud ajouté au XIXe siècle. Le donjon semble dater du XIVe siècle à en juger par les deux baies non remaniées qui subsistent sur sa façade ouest. Une tourelle comprenant un escalier en vis lui est accolée. Faisant suite au donjon, le corps de logis central de plan en courbe, élevé sur deux niveaux, a été remanié au XIXe siècle en style néo-Renaissance. Sur la façade nord, une tourelle de plan octogonal a été accolée à droite par souci de symétrie. L'aile ouest comprend deux parties, la plus ancienne, isolée du château, suite à la démolition de bâtiments vétustes, fut reliée au XIXe siècle par un corps de logis au décor néo-Renaissance à l'extérieur et de style Louis XIII à l'intérieur. Une tour ronde placée à l'angle nord ouest, datant de la construction initiale, a été surélevée d'une sorte de tour en pierre de plan carré.

La chapelle du XIIe siècle a été amputée de sa nef et restaurée vers 1860 dans un style néo-lombard. Ce qui. en subsiste se compose de la croisée du transept, surmontée d'une tour-clocher à deux niveaux sur coupole à trompes, cette tour est percée de baies géminées en plein cintre et ornée de lésènes et arcatures, de deux bras de transept ainsi que d'une travée de choeur voûtée d'ogives. L'ornementation intérieure et extérieure, les vitraux (de Didron) ont été rapportés ainsi que le porche et l'abside semi circulaire. Dans le parc on trouve hangars, étables, chenil, grange et habitation destinés au service du château. Au l'est s'étendent d'importantes dépendances à usage vinicole construites au XVIIe siècle par les moines de la Ferté. Au rez-de-chaussée sont l'orangerie et les caves, au premier niveau, le tinaillier ou chai, où se trouvent cuves et pressoirs. Subsistent les restes d'une glacière ainsi qu'un pigeonnier. Une maison de gardien bâtie en 1891 en style Tudor, un lavoir le long de la route bordant le parc, bâti dans le goût mauresque, complètent cet ensemble éclectique...

château de Bresse sur Grosne
château de Bresse sur Grosne

 
château de Bresse sur Grosne 71460 Bresse-sur-Grosne, tel. 03 85 92 51 36, Isabelle et Benoit de Murard, ouvert aux journées du patrimoine, chambres d'hôtes et gîte. Nous vous recommandons vivement un séjour dans cette demeure. Eléments protégés MH, grille d'entrée, grand salon et bureau avec leur décor, chapelle, pigeonnier:
 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
 

Nous remercions chaleureusement les propriétaires pour leur gentillesse ainsi que l'accueil qu'ils nous ont réservé lors de notre passage dans leur belle demeure

 

 
 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 
 

 

 

 


(1)     Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.