châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château du Thil
 

 

 

     Bien que le nom même de Thil indique une origine beaucoup plus ancienne, l'existence d'une famille seigneuriale est attestée vers 1300 : il s'agit des du Tartre qui resteront seigneurs du Thil jusqu'en 1553 et y construiront une maison-forte. Le 18 juin 1593, Anthoyne de l'Aubespin, procureur spécial de Claude de Montjournal, "vendit à noble Moyse de Rymon, sieur de la Courtine, le chastel et maison forte, terre et seigneurie du Thil, ladiste maison forte accompagnée de ses fossés et arrière fosses, justice moyenne et basse avec les droits et devoirs seigneurieaux d'icelle maison consistant en cens rentes, dixmes, metiers, vignes, prés, terres, boys, buissons, garenne, colombier, jardins, estangs et autres aisances appartenances en ladite paroisse de Chenoves". A sa mort en 1622, sa succession fut longuement disputée entre ses héritiers pour finalement échoir à Antoine Mercier, capitaine du celui de Montcenis, qui conserva la demeure durant trente ans et acheva avant 1661, la transformation du château ébauchée par Moïse de Rymon.

Après une nouvelle période confuse, celui-ci fut acquis, en 1741, par Jacques Perrin de Cypierre, les Perrin de Cypierre construisirent à l'ouest du château une longue cave voûtée sur l'extrémité sud de laquelle ils édifièrent une chapelle dont une tuile porte la date de 1753 et dont les murs sont ornés d'une litre à leurs armes. En 1787, le Thil fut vendu à Dumont de Sermaise sur qui il fut saisi en 1793. Divisé en plusieurs lots, laissé à l'abandon, le château fut peu à peu restauré à partir de 1845, par le baron Max de La Vernette qui en confia la restauration à l'architecte chalonnais Changarnier.
Sur les cadastres de 1811 et 1845, le château était représenté par un bâtiment en U ouvert vers le nord, et cantonnés de tours rondes. D'après les photos et dessins anciens, il avait alors deux étages carrés, d'aspect assez moderne, et les tours circulaires avaient la même hauteur que les logis. Le château a été restauré après 1875. Une tour détruite a été remontée, et la cour entre les deux ailes a été bâtie, de manière à ce que le château ne forme plus qu'un grand bâtiment rectangulaire.

 
château du Thil 71390 Chenôves, tél : 03 85 44 03 82, gîte de séjour, chambre et table d'hôtes.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés