châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Dyo
 

 

 
château de Dyo

   L'occupation du site de Dyo remonte sans doute aux temps carolingiens. En 1076 à l’époque du prieur Hugues de Paray, Hugues-Damas, fils de Geoffroi de Semur et d’Aélis, approuve avec son frère Geoffroi, la donation à ce prieuré des églises de Dyo. En 1100, les seigneurs de Dyo ont leur tombeau au prieuré de Saint-Germain, dont ils furent les fondateurs à la fin du XIe siècle. Les Dyo conservèrent cette seigneurie jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Saint-Julien de Balleure mentionne: "en 1581, Dyo est une des plus anciennes et illustre maisons de tout le masconnois. Et quiconque considera bien le bastiment et pourpirs du chasteau de Dyo trouvera qu'il a les marques, suivies de la construction d'une bien grande et seigeuriale maison. Marie Elizabeth Palatin de Dyo l'apporta par mariage à Louis Antoine Hérard Damas d'Anlezy dont les descendants en furent maîtres jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Marie Angélique de Gassion, veuve de Louis Damas d'Anlezy, la tenait en 1789. Au moment de la Révolution, vente du château le 6 juin 1794 (18 prairial), comme bien national.

En 1839, le château de Dyo est décrit situé au milieu des bois et est tout-à-fait en ruines. De la vaste enceinte ovale qui ceignait l’ensemble du sommet de la butte, il ne reste plus que des pans de la partie méridionale, qui fut peut-être le château proprement dit. On distingue encore, à l’extrémité sud, les bases de trois tours circulaires flanquant la courtine au tracé arrondi, arasée au niveau du sol des jardins intérieurs. A l’ouest, se dresse une haute tour-porche de plan presque carré percée de rares ouvertures : au sud, une étroite baie rectangulaire, au niveau du second étage, donnait accès à un chemin de ronde; sous la toiture, des ouvertures rectangulaires permettaient la pose de hourds. A l’est, au dessus de la porte en arc brisé, une bretêche supportée par trois consoles à ressauts est défendue par deux archères dont l’une est cruciforme. Cette tour paraît avoir été bâtie au XIIIe siècle. Des maisons d’habitations et des granges, dont certaines sont fondées sur les bases des murailles, ainsi que des potagers, occupent l’enceinte.

château de Dyo
château de Dyo

 
château de Dyo 71800 Dyo, propriété privée, vestiges, visite des extérieurs uniquement.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Nous remercions M. Phildic pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page. (1)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Extrait de "Dictionnaire des Châteaux de France, Bourgogne et Nivernais", Françoise Vignier
(2)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)
Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés