châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Villargeau
 

 

 

  Le 3 juin 1391 dénombrement donné par Guillaume, seigneur de la Marche en Bresse, chevalier, de la moitié de la terre et seigneurie de Villargeau qu'il a acquise de Guillemin de Sercey, écuier, et qu'il a reconnu en fief du Duc à cause du chastel de Chalon, et toute justice. En 1503, noble homme et sage maitre Jacque Arbelaste, licencié en droits, tient en toute justice et de franc alleu la maison et chastel fort de Villargeaul avec le domaine. Le 24 janvier 1646 dénombrement de la seigneurie de Villargeot par Maximilien de Clugny, seigneur et baron de Brouillart, ladite seigneurie consiste en un château, elle est mainmortable des quatre cas de la coutume, justice haute, moyenne et basse. Le 21 janvier 1737, reprise de fief et dénombrement de la seigneurie de Villargeau par messire Etienne de Ganay, chevalier Ledit Villargeau est dit consister en un château en deux corps de logis, toute justice en toute l'étendue du finage de Villargeau. En 1839 il reste de l'ancien château de Villageault, dont les ruines sont encore entourées de larges fossés, un pavillon habité par un fermier et une chapelle.

Le château, fut reconstruit en 1891, et est composé d'un corps central de plan rectangulaire, à un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble sous un toit brisé entre deux pavillons constituant vers le nord deux courtes ailes en retour d'équerre. Dans les angles qu'ils forment vers le sud avec le corps central, s'élèvent deux tourelles d'escalier circulaires. Une terrasse à appui-corps en fer forgé règne devant la façade méridionale. Au sud-est, se trouve une belle ferme, lors de son inventaire, Oursel a daté ce bâtiment du XVIIe siècle. Edifice en pan de bois à poteaux rapprochés, à remplissage de brique, assemblages à mi-bois, sur soubassement de brique ou de pierre. Les tournisses ne sont parfois pas en face l'une de l'autre de part et d'autre de la grande décharge, cette décharge, pouvant être très oblique, n'allant pas de l'entretoise à la sablière basse mais d'un poteau de fond à l'autre. Au surcroît, les décharges peuvent être en chevrons, parallèles ou doubles. Croupe à droite et demi-croupe à gauche. Auvent sur aisseliers. (1)

 
château de Villargeau 71370 L'Abergement-Sainte-Colombe, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (2)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)    Source Base Mérimée, culture.gouv.fr/culture-et-patrimoine : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee.fr
(2)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)
Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés