châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Pierreclos
 

 

 
château de Pierreclos

          Le premier seigneur de Pierreclos, mentionné dans les textes à partir de 1140, est Hugues II de Berzé, fils de Roland Brescentis, qui promet de donner à Cluny le manse de "Petre Clause", tenu par Paganus. A cette époque, un donjon à trois niveaux habité par le seigneur protège l’église paroissiale, de style roman, édifiée sur cette colline. A l’aube du XVe siècle, Louis de Savoie, qui a acquis le fief, en fait don à Ymbaud de Bletterens qui doit le défendre contre les attaques des Armagnacs, en guerre contre les Bourguignons durant la Guerre de Cent Ans. Pris en 1422, le château et ses terres sont finalement rendus à Ymbaud de Bletterens. Quelques années plus tard, le fief passe par alliance dans la famille de Rougemont et six générations de cette famille se succèdent. Attaqué et pillé par des troupes de brigands appelés les Ecorcheurs, il est envahi et en partie brûlé en 1471 par les troupes de Louis XI, en lutte contre le Duc de Bourgogne, Charles Le Téméraire, puis assiégé et de nouveau pillé par les protestants en 1562 pendant les Guerres de Religion.

Le 17 octobre 1587, dans son testament, Jean de Rougemont demande que son héritier fonde une pension pour l'entretien d'un prêtre au château qui sera chargé d'y célébrer perpétuellement quatre messes par semaine. Il demande aussi que l'on fasse parachever et fermer la chapelle de Pierreclos, puis qu'on la fasse sacrer de nouveau par l'évêque de Macon et la dédier au Saint-Esprit. En 1665, le château est acheté par la famille Michon, de Lyon, et jusqu’à la Révolution Française, cette famille ne cessera d’embellir le château. En 1789, durant la Révolution, des habitants révoltés contre le seigneur prennent d’assaut le château et font de nombreux dégâts dans les différents corps de bâtiments et l’église. Le comte Jean Baptiste Michon de Pierreclos et sa famille sont emprisonnés à Mâcon en 1793. Dans les premières années du XIXe siècle, son fils Guillaume, en est propriétaire. Marié à Joséphine Dézoteux Cormatin, "La belle Nina", il n’aura qu’un fils, Léon, en réalité fils illégitime d’Alphonse de Lamartine, ami de Guillaume, qui s’est épris de Nina lors de ces nombreuses venues au château.

château de Pierreclos
château de Pierreclos

Léon, dernier héritier de la famille meurt en 1841, les terres de Pierreclos sont vendues dès 1817. Le château est acquis en 1826 par la famille Chaland Thillier qui le gardera jusqu’en 1909 et restaurera les bâtiments et l’église. Depuis 1989, le château appartient à la famille Pidault qui a engagé une série de travaux afin d’en proposer l’accès au public.
Sur un socle rocheux, au sud du village, le château de Pierreclos, aujourd'hui isolé, occupe l'angle sud-est qui domine d'une trentaine de mètres la rive ouest de la Grosne. Quelques historiens prétendent que, sur la hauteur où le château a été construit, était anciennement un monument sépulcral. L'édifice est constitué de deux corps de logis en retour d'angle au nord et à l'ouest d'une cour carrée, flanqués de deux tours maîtresses au nord-ouest et sud-ouest, et complété par une chapelle au sud et des dépendances à l'est. L'entrée se fait au nord, face au village, par un porche plein cintre moderne surmonté des corbeaux d'une bretèche.

Le porche est dominé à l'est par les communs, et à l'ouest par le corps de logis moderne, à deux étages carrés sous toit en pavillon, qui ferme la cour haute au nord. A l'ouest, le bâtiment en retour d'angle est également moderne. Il est flanqué de plusieurs tours et bâtiments. Au nord-ouest, une première tour maîtresse, basse et massive, qui contient un rez-de-chaussée et deux étages voûtés, plus un pseudo-étage de tir percé d'occulus. Cette tour vient s'appuyer sur le logis, qui forme un angle rentrant dans le plan de la tour. Cette disposition, et d'autres indices, montrent que cette tour n'est pas antérieure aux XVIe siècle. Les tuiles du toit de pavillon datent du XXe siècle; les tourelles d'angle sont des ajouts du XIXe siècle. Au sud-est, une tour, plus étroite et plus haute, est constituée d'une tour à fenêtre de tir qui a été surélevée de deux étages. Au milieu de la façade ouest, une curieuse tour rectangulaire barlongue est peut-être une ancienne tour-porche. La chapelle, dans l'angle sud-est de la cour, est constituée du chœur d'une église romane. château de Pierreclos
château de Pierreclos

 
château de Pierreclos 71960 Pierreclos, tél. 03 85 35 73 73, ouvert au public, horaires voir le site du château : http://www.chateaudepierreclos.com, et location de plusieurs salles de réceptions pour vos mariages, séminaires....

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 
 

 

 

 
 
 
 

 

 

 

 
 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés