châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Sully
 

 

 
château de Sully  Saône-et-Loire

   On dit que Sully doit ses origines au Général romain Sullius, qui aurait construit ici une villa, au temps de Jules César, après avoir poursuivi et abattu un chef gaulois dans la forêt des Battées. Il ne reste malheureusement aucun vestige. Il faut attendre le Moyen-Age et le XIIe siècle, pour apprendre que le seigneur Gauthier de Sully fait construire un château-fort à Sully : pont levis, huit tours d'angles, douves... Tout était réuni pour défendre la vallée. De cette construction forte il reste aujourd'hui une des huit tours d'angle ainsi que des fondations qui ont servi de base à la nouvelle construction. Par la suite Sully devient la résidence des seigneurs de Montaigu, puis, au XVe siècle, des Rabutin, ancêtre du poète Bussy Rabutin et de sa cousine, la marquise de Sévigné. Les Rabutin vendent Sully en 1515 à Jean de Saulx, époux de Marguerite de Tavannes. Vers 1570, leur fils, Gaspard de Saulx Tavannes confie les plans de son futur château à l'architecte Nicolas Ribonnier. C'est au Maréchal Gaspard de Saulx Tavannes et à son fils que l'on doit la façade ouest ainsi que l'exceptionnelle cour Renaissance.

En 1714, Claude Morey, Marquis de Vianges acquiert le château et fait bâtir la remarquable façade Nord par l'architecte Franck. Vers 1850, la famille Mac Mahon lui adjoindra un escalier monumental. Au milieu du XVIIIe siècle. Charlotte Le Belin, veuve et héritière de Jean-Baptiste Morey et frère de Claude Morey, se marie avec un médecin d'origine irlandaise, Jean-Baptiste marquis de Mac Mahon. Dès lors, le domaine entre dans la famille qui donnera naissance en 1808 au Maréchal Maurice de Mac Mahon, futur Duc de Magenta, titre conféré par Napoléon III à la suite de sa victoire en 1859 à Magenta. Mais ce dernier, seizième de dix sept enfants, ne sera jamais propriétaire du Sully. Son petit neveu, sixième marquis de Mac Mahon, épouse Marthe de Vogüé à qui Sully doit de nombreux travaux, telle la façade sud de style néo renaissance, ainsi que la remise en activité des douves. La Marquise Marthe de Mac Mahon meurt en 1923, sans héritier. La Marquise lègue la propriété à la branche cadette de la famille, c'est à dire au troisième Duc de Magenta, descendant du maréchal président.

château de Sully  Saône-et-Loire
château de Sully  Saône-et-Loire

Aujourd'hui, le château est la propriété et demeure de la quatrième Duchesse de Magenta et de ses deux enfants, dont le cinquième Duc de Magenta. Madame la Duchesse de Magenta s’investit dans la vie touristique et culturelle de la Bourgogne : membre de RADTAM, Acteurs du Développement du Tourisme dans l'Autunois-Morvan. Vice-Présidente de la Route des Châteaux en Bourgogne du Sud. Présidente de l'Association de la Route des Ducs de Bourgogne qui est membre de la Fédération Nationale des Routes Historiques...
Le château que l'on voit aujourd'hui est celui qui fut reconstruit dans les dernières années du XVIe siècle, le "Fontainebleau de la Bourgogne" selon Madame de Sévigné, qui y vint en visite. Dans un vaste parc, des communs très allongés et sobres bordent une allée très large, conduisant à quatre corps de logis entourant une cour centrale. "La plus belle cour de France" écrivit Bussy-Rabutin. Les quatre angles sont flanqués de tours carrées posées en oblique par rapport aux bâtiments.

Elles sont coiffées de toits pyramidaux surmontés de clochetons. L'ensemble est entouré de vastes fossés franchis à l'ouest par un pont dormant. L'intérieur du château fut très remanié au XIXe siècle. Le jardin paysager a été aménagé vers 1890. La statue du maréchal de Mac-Mahon que l'on peut voire était autrefois à Alger. Théâtre de société aménagé au milieu du XIXe siècle au rez-de-chaussée des communs nord du château.
Eléments protégés MH : les sols et les constructions du domaine, comprenant : le château, les douves, les ponts, l'assiette du château, les terrasses et l'escaliers ; la chapelle située dans le parc ; les dépendances, y compris le théâtre, les écuries, l'orangerie ; la ferme ; le colombier, le lavoir-isba; l'avenue ouest d'accès au château ; le parterre d'entrée et ses allées ; la demi-lune et le portail d'entrée ; le potager, le verger, le vivier, le parc, y compris les deux glacières, la statue du maréchal de Mac-Mahon ; les murs de clôture: classement par arrêté du 4 juillet 1995.

château de Sully  Saône-et-Loire
château de Sully  Saône-et-Loire

 
château de Sully 71360 Sully, tél 03 85 82 09 86, ouvert du 22 mars au 11 novembre 2008, de 10 h à 18 h (19 h en juillet et en août). Les visites des intrieurs sont guidées: à 10h 30, 11h 30, 13h 30, 14h 30, 15h 30 et 16h 30. Visite de groupe à partir de 20 personnes, sur réservation. Possibilité de visite et déjeuner...


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 

 

 
 

 

 

 
 
 

 

 
 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés