châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Courcival

 

 
château de Courcival

               La famille de Baigneux est présente dès la première moitié du XVe siècle à Courcival, terre mentionnée en 1098 sous le nom de Curcivado et relevant au XVIe siècle de la baronnie du Saosnois et de la châtellenie de Saint-Aignan. Un premier logis seigneurial est mentionné en 1521, jouxtant le cimetière paroissial. Il n'en subsiste probablement que l'actuel presbytère. Le château actuel, construit immédiatement au sud du site ancien, est peut-être édifié pour Pierre de Baigneux entre la fin du XVIe siècle et 1629, date à laquelle est partiellement décrite la maison seigneuriale composée d'une grande salle, deux chambres basses dont l'une sur la cuisine, une grande chambre et une petite, deux cabinets, deux pavillons, une écurie aux chevaux. Le château est achevé pour René de Baigneux, fils de Pierre. De nombreux éléments de chambranles chanfreinés provenant probablement du château précédent sont réemployés dans les encadrements de baies de l'aile ouest.

Les acquisitions de terres que René de Baigneux pratique au même moment peuvent correspondre à l'aménagement des dehors : si les jardins et bosquets ne sont mentionnés qu'en 1730, en 1835 le plan cadastral montre le lien entre le parc et le château, placé à l'intersection des deux avenues perpendiculaires structurant le parc, l'avenue nord-sud formant l'axe de composition du château. De la distribution d'origine du logis subsistent la cuisine située dans l'étage de soubassement de l'aile ouest, et probablement l'escalier rejeté à gauche du vestibule central. Un remaniement intervient avant 1755, qui fait disparaitre la chapelle et touche la distribution du logis : le salon mentionné correspond au salon du rez-de-chaussée du corps central. A la campagne de travaux du dernier tiers du XVIIIe siècle se rattachent probablement les extensions vers le nord des ailes en retour et la surélévation de l'aile est.

château de Courcival
château de Courcival

D'après la description de 1798, on peut situer à l'ouest l'appartement de Jacques de Baigneux, à l'est celui de sa femme, muni d'un cabinet de bain qui est certainement celui conservé au rez-de-chaussée de l'aile est. La tradition orale situe à l'étage de cette aile est une chapelle, du fait de l'existence d'une voûte en plâtre sur lattis masquée par les plafonds des chambres, mais cette voûte peut aussi correspondre au théâtre que la description de 1798 semble situer à cet étage. Le décor présent dans le salon du corps central date également de cette campagne de travaux. Enfin, le nom de jardin neuf donné sur le plan cadastral de 1835 au jardin bordant l'est du château pourrait signaler une création ou reprise contemporaine des travaux de l'aile est. Les travaux menés par Ponce-Thimoléon Stellaye de Baigneux entre 1830 et 1871 affectent l'ensemble du château. Pour le logis, il s'agit de la reprise des élévations de l'aile ouest qui a effacé les deux campagnes de construction de ce corps de logis.

Le corps central est restauré, comme l'indiquent les chambranles à crossettes des portes d'accès au vestibule et les armoiries des lucarnes de la travée centrale. Cette restauration, dont l'ampleur reste à préciser, porte également sur la distribution du logis : pour le corps central, elle concerne au moins l'escalier dont le décor est également refait (présence des armoiries des Baigneux Vanssay). Dans l'aile est un nouvel appartement est créé au rez-de-chaussée, comprenant salle à manger et salon mais en conservant le cabinet de bain, l'étage est replafonné et divisé en chambres. Un calorifère assurant le chauffage de l'ensemble est installé au rez-de-chaussée de la tour ouest du logis. A l'extérieur, l'escalier d'accès au logis et le mur de soutènement de la terrasse sont reconstruits. La basse-cour est également restructurée, suite à l'incendie du bâtiment ouest. La construction de la tour rééquilibre la perspective du château depuis l'avenue principale.

château de Courcival
château de Courcival

Le bâtiment subsistant est converti en communs et son élévation sur la cour reprise avec au pignon sud la construction de l'orangerie. Parallèlement, les fonctions agricoles sont rejetées immédiatement à l'ouest du château avec la création dans le jardin de l'Ouche d'une nouvelle basse-cour, comprenant la grange-étables-pressoir et le poulailler, puis complétée dans un deuxième temps par le logement du régisseur. Le tronçon ouest des douves est partiellement comblé afin de faciliter la communication entre l'ancienne et la nouvelle basse-cour.
Le château de Courcival est isolé au sein d'un parc largement en prairies, sur un coteau descendant en pente douce vers le ruisseau de Tripoulin au sud et bordé à l'ouest par le coteau occupé par l'église paroissiale. La glacière est constituée d'un cylindre en moellons enduits couvert d'une coupole, enterré sous une butte de terre artificielle et accessible depuis l'extérieur par un couloir.

 
château de Courcival 72110 Courcival, tél. 02 43 29 32 52, M. du Bourblanc, ouvert du 1er août au 30 septembre pour les individuels, visite de l'extérieur les dimanches et jours fériés d'août à septembre, pour les groupes, visite sur rendez-vous uniquements samedis et dimanches en septembre. Du 1er avril au 31 juillet pour les individuels, visite gratuite de l'extérieur tous les samedis, dimanches et jours fériés d'avril à juillet et pour les groupes sur rdv uniquement.
 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
 
Nous remercions M. B. Drarvé pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page.

château de Courcival
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés