Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château du Mortier

 

 

   Une enceinte fortifiée des Mortiers est signalée dès le XIIe siècle. En 1456, Etienne de Lorière frère d'Hubert seigneur de Lorière, est propriétaire des Mortiers. En 1515, les Mortiers passent à Julien de Lorière, puis en 1567 à Urbin Fouquet, en 1672 à Pierre de Rougé qui vend à Hamelin, notaire au Lude. En 1727, le Mortier était la propriété de André Fontaine et Marie Maulluis son épouse. A cette époque, un procès-verbal de visite (cf. documentation) rend compte d'un logis avec métairie dans une cour fermée par un porche. Le domaine du Mortier était assez vaste et comprenait 42 lieux et métairies qui s'étendent sur les communes de Chigné, Broc, Noyant, Dénezé et Chalonnes dans le Maine-et-Loire. L'ensemble des bâtiments dont l'implantation pouvait remonter au Moyen-Age, a dû être remanié au XVIe ou XVIIe siècle pour être entièrement modifié une seconde fois, entre 1811 et 1845, et une troisième fois vers 1896 par les Puységur, pour lui donner son aspect actuel. Le Mortier est un domaine rural très important au début du XVIIIe siècle.

La maison principale est composée de trois chambres basses avec deux cabinets à l'ouest et de trois chambres hautes avec deux cabinets à l'étage. L'entrée principale est un perron couvert dessiné en 1811. En 1845, les dépendances de la ferme à l'exception de la maison du métayer sont en partie démolies et le logis est agrandi. La perspective axiale s'est allongée jusqu'à la route de Noyant pour devenir une longue avenue rectiligne. Une esplanade paysagère s'ouvre devant la demeure. Au sud-est, l'ancienne cour est redessinée en demie lune ponctuée d'un portail. L'axe de la composition s'étire également vers le sud-est et un potager clos est aménagé le long. Le potager est composé de douze carrés de jardins avec un bassin au centre relié, d'une part, à la route de Noyant par un chemin rectiligne, et d'autre part à une petite pièce d'eau. Toute cette organisation est aujourd'hui modifiée. Le nouveau logis est isolé au centre de la composition paysagère et les communs reconstruits s'accompagnent d'une pièce d'eau et d'une île occupée par une fabrique.

 
château du Mortier 72800 Dissé-sous-le-Lude, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.