châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Lorrière

 

 

 Dans l'état actuel des connaissances, la construction du château de Lorière ou Laurière peut se situer entre 1450 et 1500. Il est alors la propriété d'un certain Aymar de Bueil qui le vend en 1489 à René du Mesnil qui vraisemblablement fait construire un nouveau logis avec une tourelle d'escalier demi-hors-oeuvre. Par mariage, le château passe à René de Rougé, gouverneur du Lude et à Marguerite Le Court de la Bellière. En 1675, Pierre II du Rougé et Avoye de Chérité vendent Lorière à Marie Viette, veuve de Pierre Monden. En 1835, Lorière échoue par alliance à Henri Bernard comte de la Frégeolière qui décide d'agrandir le manoir familial. En 1864-65, l'architecte Ernest Dainville propose plusieurs projets et réalise les transformations. Après la Première Guerre mondiale, le comte Renaud Bernard de la Frégeolière confie à l'architecte blésois A. Lafargue la modernisation des intérieurs. En même temps, l'architecte paysagiste Jules Vacherot remodèle les jardins situés au nord du logis dans un style historiciste.

Un logis de la fin du XVe siècle semble avoir été construit à côté ou dans le prolongement d'un vieux château dont il reste quelques vestiges dans les soubassements des terrasses et les pans de murs écorchés placés derrière. La reconstitution de l'histoire des bâtiments est difficle en l'absence de documents anciens. Il semble que le visiteur arrivait depuis la vieille route qui longeait la rive droite de la Marconne. La forme du parcellaire révélée par le premier cadastre rend compte d'un site déjà régularisé autour de bâtiments désordonnés de plan fermé. A la fin du XVe siècle, la construction du petit logis avec tourelle d'escalier extérieure présent sur le plan de 1812 paraît avoir été déterminante dans cet aménagement, l'ensemble de la nouvelle composition étant parallèle au tracé général de la rivière. A cette époque ou plutôt durant les guerres de religion, la terrasse sur laquelle est implantée la demeure est entourée de murs de fortification peu épais constitués de petits moellons. On peut imaginer deux petites tours carrées en forme de bastions aux angles nord-ouest et nord-est.

A l'est, la fortification soutient la terrasse : une tourelle placée dans l'angle avec l'actuel portail d'entrée peut faire le pendant avec celle placée dans l'angle des communs (ancienne demeure ?). A partir du XVIIe siècle, on peut imaginer l'ouverture du mur de clôture sur le paysage de la vallée et l'aménagement d'un potager sur la terrasse basse, le long d'un vivier parallèle à la rivière. Ce potager clos sur les côtés nord et sud était cantonné d'un pigeonnier au sud-ouest. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, le potager fut déménagé près du logis agrandi et l'espace libéré devint parc paysager. Vers 1925, les dessins de Jules Vacherot furent réalisés dans une perspective perpendiculaire à l'axe de l'entrée de la cour et de la rivière. Les fortications abattues au nord donnent de l'ampleur à l'espace recomposé pour mettre en valeur l'arrivée par l'allée qui longe la rive gauche de la rivière. Un court de tennis est aménagé avec une cabane. Les ifs taillés en topiaire peuvent abriter une salle de verdure.

 
château de Lorrière 72800 Dissé sous le Lude, éléments protégés MH : en totalité; le corps de bâtiment agrandi par Dainville, la chapelle, la fuie, les façades et les toitures des autres bâtiments tels qu'ils figurent sur le plan de 1848 annexé à l'arrêté, le jardin et les murs de soutènement: inscription par arrêté du 3 décembre 2001, propriété privée, ne se visite pas.
 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
 
Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.