châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Eaubonne
 
 


 Construit vers 1776 par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux, à la demande de Joseph-Florent Le Normand de Mézières alors seigneur d'Eaubonne et possesseur des fiefs de Bussy et de la Cour-Charles, qu'il a acquis en 1762. Quand Joseph-Florent décède en 1794, le château est acheté par Jacques Vaugon, homme de confiance du poète Saint-Lambert, qui le revend en 1809 à Louis-Jérôme Gohier, ancien président du Directoire. À sa mort en 1830, sa fille Louise hérite de la propriété, avec son époux Antoine-Eugène Merlin, général et comte d’Empire. À la mort du comte en 1854, ses sœurs vendent la propriété à Denis-Charles Tarbé des Sablons, dont l'épouse, Louise-Pauline Andryane de la Chapelle, n’est autre que la nièce d’Antoine Merlin. Le château reste dans la famille Tarbé des Sablons. Suite au décès de Denis, il est habité par sa veuve et son fils Edmond-Joseph, fondateur du journal Le Gaulois et maire d'Eaubonne de 1865 à 1871. Les Tarbé des Sablons agrandissent le parc, doublant ainsi sa surface. En 1888, Edmond-Joseph vend le château et le parc à Arthur Langlois, fils d'un instituteur de la Meuse, qui y installe dès l'année suivante, en association avec le pédagogue d'origine allemande Otto Baetge, futur maire-adjoint d’Eaubonne, les 50 pensionnaires de l'Institution des Enfants Arriérés, aussi appelée Institution Langlois. Pour les loger, ils font construire ce qui est aujourd'hui l'école Jean-Macé et le pavillon Ledoux de l’actuelle Maison des Associations. Employant plus de 50 personnes, cette institution de renommée nationale fonctionnera dans ces locaux jusqu'en 1926. A cette date le château et son parc sont acquis par la société Bernheim Frères, qui procède au lotissement du parc et trace de nouvelles voies. Le château passe entre les mains de plusieurs propriétaires, et est loué à l'école privée Saint-André, qui néglige de l'entretenir. Quasiment en ruine au début des années 1960, il est question, dans un premier temps, de le démolir entièrement. Le bâtiment est acquis en 1965 par la Sécurité Sociale, qui construit l’actuel bâtiment pour y installer des bureaux. Lorsque cette administration quitte les locaux en 2005, la ville d'Eaubonne rachète le château, qui deviendra la nouvelle Maison des Associations en novembre 2014.
Eléments protégés MH : le château, sauf partie classée: inscription par arrêté du 11 juillet 1942. La façade à fronton: classement par arrêté du 27 juin 1967.

château d'Eaubonne 95600 Eaubonne, propriété de la commune, Maison des Associations.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = manoir inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = manoir classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
 

 

Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.