châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Rigaudière du Fan à Verrières
 
 

  L'imposante tour de La Rigaudière-de-Fan occupe les pentes peu accusées de la rive droite de la Dive. D’aspect rustique avec ses parements en moellons renforcés aux angles de pierre de taille, elle adopte un plan quadrangulaire et comprend trois étages desservis par l'escalier en vis logé dans la tourelle d’angle circulaire. Chaque salle unique des différents niveaux est éclairée par des ouvertures concentrées sur une seule face de l’édifice. Cette dernière comprend effectivement la porte d’entrée et les quatre fenêtres chanfreinées dont une seule a conservé ses meneaux. Deux latrines, auxquelles on accédait par un petit couloir, subsistent encore. L’histoire de ce lieu est peu connue. En raison du caractère résidentiel de cette tour dépourvue de tout élément défensif, on peut supposer qu’elle fut élevée dans la seconde moitié du XVe siècle, pendant la période de paix et de reconstruction qui suivit la guerre de Cent Ans. A cette époque, elle était la possession des Cléret, seigneurs de La Rigaudière dès la fin du XIVe siècle. Perrot Cléret, écuyer, seigneur de La Rigaudière, transmet cette terre à son fils Jean, chambellan du Roi. Ce dernier rend aveu à l’abbaye de Nouaillé pour la dîme des Ages de Chasseneuil à Bouresse, le 6 août 1456. Il lègue à son tour La Rigaudière à son fils Jean, chevalier, chambellan du Roi, capitaine des cinquante hommes d’armes, premier maître d’hôtel de Charles VIII, qui deviendra ambassadeur à Rome, en Espagne et en Angleterre. L'origine des bâtisseurs de La Rigaudière semble confirmée par la présence des armes des Cléret, "d’or à deux fasces vivrées de sable, sur un écusson ornant une des cheminées". La tour était menacée de disparition à la fin du XXe siècle. Sa toiture s’est en effet effondrée, de même que les planchers des différents niveaux. On peut à ce sujet s'interroger sur l’intérêt que représente une inscription aux Monuments Historiques. En effet, lors de son inscription à l’ISMHI, le 3 octobre 1929, la tour possédait encore sa toiture (remaniée au XVIIe siècle) et il était encore possible de circuler dans ses vastes salles... (1)

Éléments protégés MH : le donjon, y compris la porte et la cheminée du premier étage : inscription par arrêté du 3 octobre 1929.

château de la Rigaudière du Fan 86410 Verrières, propriété privée, ne se visite pas, en très mauvais état, scandaleux.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
      Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.