châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Rochemaux à Charroux
 
 

            Dressé sur une roche escarpée dominant une courbe de la Charente, l'édifice actuel a succédé à un château du XIe siècle. Aprement disputée, la place de Rocameltis fut ruinée ainsi que le bourg qui l'accompagnait. Un texte de 1611 fait état des "vieux fossés ou douhes qui anciennement renfermoient la ville de Rochemeaux". L'église paroissiale Saint-Ursin, dont le patronage appartenait à l'évêque de Poitiers encore en 1649, fut initialement réunie à la paroisse Saint-Sulpice de Charroux. Siège d'une châtellenie relevant du comté de Basse-Marche, le fief est érigé en baronnie puis en vicomté en 1599 au profit de Jean Grain (ou Green) seigneur de Saint-Marsault. A propos d'un conflit de juridiction évoqué par le Parlement en 1628, le manuscrit de Robert du Dorat, recopié par dom Fonteneau, révèle que Georges d'Aubusson, comte de La Feuillade et sénéchal de Basse-Marche, "avoit commencé le bâtiment d'un tres beau et magnifique château à Rochemeaux sur un petit mont, au lieu ou étoit autrefois l'ancien château, qui du depuis a été continué et parachevé de faire batir par sa dite veuve" (Olympe de Saint-Marsault, sa troisième épouse), laquelle mourut l'an 1633. Le château se composait d'un corps central de cinq travées flanqué de pavillons débordants. Des traces d'arrachement indiquent qu'une aile en retour s'avançait dans la cour d'honneur.
La disparition du pavillon nord-est, ainsi que celle de la travée attenante, ont modifié la silhouette sans altérer la correction des proportions: la reconstitution de l'ensemble est aisée à concevoir. La façade sur cour comporte un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré sous comble à lucarnes. La façade la plus imposante regarde la vallée car la dénivellation est rachetée par un soubassement en petit appareil; de beaux oculi ovales sont percés dans le fruit du mur pour éclairer les offices en sous-sol. Les hautes baies rectangulaires, réparties symétriquement, s'accordent avec les lignes horizontales des bandeaux et de la corniche pour équilibrer l'élévation. Le décalage des baies de l'ancienne travée médiane, désormais décentrée, la table qui Surmonte la fenêtre haute, et le traitement privilégié de la lucarne correspondante, révèlent la présence de l'escalier. Le décor se concentre discrètement sur les lucarnes, accostées de volutes et coiffées d'un fronton triangulaire ou cintré, ainsi que sur la porte principale. Précédée d'un perron, celle-ci s'inscrit dans un parement de bossages et présente un fronton curviligne ajouré d'une imposte ovale et sommé d'une boule. A l'intérieur, l'élément le plus remarquable est le spacieux escalier aux volées droites voûtées d'un berceau rampant. L'économie des moyens mis en œuvre et la simplicité du plan ne nuisent pas à l'effet produit par ce château qui surgit comme une apparition au détour de la route qui suit la rivière. La manière dont les masses se détachent dans l'espace est empreinte d'une certaine majesté. Prévaut une apparence de sévérité, comme si la tentation baroque propre à l'époque de Louis XIII avait été contenue et pliée aux exigences du classicisme à la française. Cette construction homogène est escortée par une tour ronde isolée à mi-pente, vestige de l'ancienne courtine, et par une chapelle néo-gothique postée dans la cour d'honneur. (1)

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château de Rochemaux : inscription par arrêté du 5 février 1982.

château de Rochemaux 86250 Charroux, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.
Nous remercions M. Philippe Malpertu, du site http://www.bateauxdepeche.net, pour la photo qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (photos interdites à la publication)
A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
    Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.