châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Commanderie de la Foucaudière à Sénillé-Saint-Sauveur
 
 

    La commanderie des Antonins est une des plus intéressantes qu'ait laissées l'ordre hospitalier de Saint-Antoine de Viennois, voué aux soins des malades atteints par le "feu sacré" ou "feu de saint Antoine", l'ergotisme du seigle. Son origine est la fondation, en 1349, de maître Adam de Soissons et de Catherine, sa femme, qui donnèrent leur maison de La Foucaudière au commandeur de La Lande (Deux-Sèvres). Elle était pourvue d'une chapelle et d'un colombier mais ruinée par les malheurs du temps en 1366, quand l'abbaye de Saint-Antoine l'érigea en commanderie, dépendant du commandeur de Limousin ou de Boutiers (Charente): nommé par lui, le commandeur de La Foucaudière devait lui verser chaque année 63 florins d'or de responsion, réduite en 1632 à un voile de calice. L'hébergement était tenu en fief du vicomte puis duc de Châtellerault. Les Antonins jouissaient d'un privilège singulier: sauf en temps de peste, ils pouvaient tenir à Châtellerault deux pourceaux, nourris par la charité publique, portant la "clochete et enseigne de sainct Anthoine", le porc étant l'attribut habituel du saint (tentation de saint Antoine). Après la guerre de Cent Ans, La Foucaudière disposa d'assez de ressources pour accroître son patrimoine, jusqu'en 1548. Incendiée par les Huguenots en 1569, usurpée par des séculiers, elle était désolée quand Jean-Laurent Astruct en prit possession en 1619. Ce grand commandeur la remit en état. Pendant son long séjour en Italie (1624-1632) comme vicaire général de l'abbé de Saint-Antoine, Antoine Brunel de Gramont, il obtint beaucoup de reliques pour son église. Assisté par son frère Philippe, aumônier de l'abbaye de Saint-Antoine, il les restaura, à grands frais et force emprunts, église et commanderie, cette restauration se poursuivit jusqu'en 1676. En pleine décadence, l'ordre de Saint-Antoine de Viennois fut réuni en 1776-1777 à celui de Saint-Jean de Jérusalem; le 18 juillet 1777 l'ordre de Malte prit possession de La Foucaudière et les deux religieux de la commanderie y furent admis. A la Révolution, les bâtiments furent vendus par lots. La commanderie communique avec l'église de Saint-Sauveur par son cloître, voûté d'ogives dites "angevines". De six travées, il est remarquable par sa pureté et sa finesse, la sculpture de ses chapiteaux, dont un armorié; ses clefs de voûte portent toutes un blason. L'escalier à vis offre vers l'étage une peinture exceptionnelle: les signes du zodiaque. La porte qui y donne accès de l'extérieur est surmontée d'une sculpture insigne: le célèbre tau des Antonins. (1)

Éléments protégés MH : le portail d'entrée et la tourelle d'angle : inscription par arrêté du 4 octobre 1932.

commanderie de la Foucaudière, rue de la Côte du Pin, 86100 Sénillé-Saint-Sauveur, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
     Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.