châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Sommières-du-Clain (Vienne)
 
 

         Construit sur un promontoire surplombant la vallée du Clain et les eaux limpides du Bé, appuyé sur un éperon monumental que contourne la route, le château couvre le bourg de son ombre tutélaire. Furent seigneurs de La Roche de Sommières Jean Chaperon vers 1472, Anne Gouffier en 1524, Nicolas Ducas, valet de chambre du dauphin, une vingtaine d’années plus tard, Pierre Rat, échevin et lieutenant général du Poitou, en 1584, Jean Rat qui obtint en 1614 l’érection de la terre paternelle en baronnie. Le domaine échoit à Jacques de Langlade à la fin de 1661; privé de la protection de Mazarin, qui vient de mourir, ce proche de Fouquet, dont il prévoit à temps la disgrâce, se retire en Poitou. En 1673, il entreprend la reconstruction du château, confiée à Antoine Dumont, architecte d’exécution originaire de Civray, qui utilise les matériaux provenant du château de Bernay, détruit à cet effet. L'attribution des plans à Mansart (Hardouin-Mansart en l’occurrence) n’est plus guère retenue. La mort de Langlade en 1680 n’interrompt pas les travaux, achevés sept ans plus tard. En 1722, le domaine est acquis par Louis de Vareilles et demeure depuis lors la propriété de ses descendants.
Les communs forment un ensemble cohérent qui précède et délimite l’avant-cour, accessible par un pont que gardent des lions juchés sur les piliers. Les écuries, avec leurs arcades permettant à plusieurs équipages d’entrer ou sortir de front, leurs ouvertures soulignées de bossages, leurs lucarnes à ailerons, alternativement en œil-de-bœuf et à baie rectangulaire, enfin leurs combles brisés, attestent la qualité de la construction. La cour d’honneur, isolée par des douves sèches, se développe sur une plate-forme aux angles bastionnés. Le château, de plan massé, se compose d’un corps principal sous toiture à pans brisés et de deux pavillons débordants couverts d’un toit à croupes. Aux hautes fenêtres qui rythment symétriquement l’élévation, correspondent, en moindre nombre, de petites lucarnes amorties d’un motif fusiforme ou d’une boule, selon la forme de la baie. Une description de 1780 fait état de lucarnes supplémentaires. La décoration, d’une sobriété délibérée, reste subordonnée à l’architecture. Un double corps de moulures sépare le rez-de-chaussée de l’étage carré, un bandeau simple venant s’ajouter sur les pavillons, plus élevés et pourvus d’une corniche à consoles. Un balcon de ferronnerie agrémente la travée axiale. Un vestibule central, voûté d’arêtes plates, abrite un monumental escalier à retours et commande la distribution des pièces, doublées en profondeur. Il donne accès à une petite chapelle, dédiée à saint Louis, voûtée elle aussi d’arêtes et percée initialement de baies à usage d’hagioscopes; une ouverture de l’étage, munie d’une balustrade et située dans l’axe de la première volée d’escalier, permettait de suivre l’office à distance. Les pièces de réception, disposées en enfilade, prennent le jour sur la terrasse qui domine le village. Une galerie de portraits de famille a été constituée par la maison de Vareilles. Cet édifice atteint à la majesté louis-quatorzienne par la noble inscription dans le paysage, l’ampleur de la composition et la discipline de l’ordonnance. (1)

Éléments protégés MH : l'ensemble comprenant le château, les fossés, le système bastionné, les grilles, les deux cours d'honneur, les communs et les murs de soutènements : inscription par arrêté du 21 décembre 1988.

château de Sommières ou de Vareilles, Départementale 25, 86160 Sommières-du-Clain, propriété d'une société, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 

 

   
 
 


(1)
     Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.