châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de La Fontaine à Les Ormes
 
 

       Du château médiéval de La Fontaine, fief de la famille de Benais, on ne sait que peu de choses. C’est en 1610, avec l’achat du domaine par Benjamin d’Auberi du Maurie, que le château sort de l’obscurité. Huguenot intègre, son nouveau propriétaire servit fidèlement Louis XIII qui le nomma ambassadeur en Hollande en 1614. Pendant son ambassade, les troupes du prince de Condé pillèrent et saccagèrent le château. Aussi, après sa démission en 1624, Benjamin d’Auberi entreprit-il sa reconstruction qui fut achevée en 1626. Ayant franchi sans encombre la période révolutionnaire, il fut entièrement restauré en 1860 par le marquis d’ Aubéri, descendant direct du constructeur. La tradition y est maintenue par sa descendance. Précédé de deux communs parallèles cantonnés de tourelles, le château de la Fontaine se présente comme un édifice Louis XIII rénové et corrigé par un architecte du Second Empire. Une source alimente toujours les anciennes douves qui enserrent la plate-forme sur laquelle il est bâti. Ouvert sur le côté est et formant un U autour d’une cour carrée, le château reprend à peu près les bases médiévales. Il est composé d’un grand corps de logis de deux niveaux couvert d’un grand toit à croupes percé de lucarnes interrompant la corniche. Il est flanqué de deux ailes en retour se terminant par des pavillons couverts de toitures en pavillon; celui de gauche abrite la chapelle aux baies néo-Renaissance. Le corps central a été rhabillé d’un avant-corps en légère saillie, d'esprit plus classique. Deux tours montant de fond cantonnent cette façade. La longue façade ouest sur jardin impressionne avec ses cinq travées centrales, les deux travées des ailes en retour, qui se terminent par deux tours symétriques, contrastant avec les baies refaites au XIXe siècle, où la seule décoration réside dans le jeu des harpes de pierre sur l’enduit. Les lucarnes à fronton triangulaire sont à meneau et traverse et les baies de la travée centrale à double meneau et traverse. Cette travée est sommée par une lucarne elle aussi à double meneau et traverse, surmontée d’un fronton cintré brisé dont le tympan porte les armes des d’Aubéri et la date de 1860. Un élégant pont dormant distribué par un escalier à double révolution accède à deux paliers en encorbellement et complète l’éclectisme de l’ensemble. (1)

château de La Fontaine 86220 Les Ormes, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
   Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.