châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Monchandy à Château-Garnier
 
 

              Située à l'écart de Château-Garnier, la gentilhommière a recherché la proximité du Clain jusqu'à s'y refléter. Les bâtiments d'exploitation de la vaste avant-cour répondent au mode de vie seigneurial (en 1716, on remisait dans l'aile ouest les perches pour mettre oiseaux de chasse). La première mention d'une seigneurie remonte à 1452. L'îlot qui sert d'assiette au château délimite un quadrilatère irrégulier et impose une répartition en ordre dispersé. Le pavillon d'entrée, qualifié de donjon, arbore les rainures qui permettaient le relèvement des ponts-levis donnant accès à la porte charretière et à la porte piétonne. Au début du XVIIIe siècle étaient disposées "autour dudit donjon des palissades de jassemain... rosier musqué et lorier-serizier": la fonction défensive, soulignée par deux petites bouches à feu conçues pour un tir rasant, le cédait alors à l'agrément. Un bâtiment couvert d'un comble en tuiles assure la jonction avec la tour d'angle, pourvue comme ses homologues d'un toit en poivrière et de canonnières permettant le croisement des feux.
Le corps de logis principal, décalé par rapport à l'axe de l'entrée, est un bâtiment rectangulaire médiocrement appareillé. Il est flanqué de trois tours, dont l'une, moins rustique et donnant sur la cour intérieure, abrite un escalier en vis. Quelques encadrements chanfreinés ou moulurés, notamment celui d'une porte adjacente, entourée d'un tore en accolade et timbré d'un écusson muet (les blasons peints sont vulnérables), appartiennent au premier château, reconstruit dans le dernier tiers du XVIe siècle, au temps des guerres de Religion. La paix revenue, une aile en retour, qui ferme la cour vers l'ouest, a été adossée à la courtine. Cette aile en rez-de-chaussée est éclairée du côté des douves par quatre ouvertures, dont deux grandes fenêtres passantes à fronton triangulaire mouluré. Pareillement, deux des portes donnant sur la cour sont passantes. L'intérieur a conservé des boiseries de style Louis XIII. Le même décor de panneaux à dessin géométrique se retrouve dans le pavillon d'entrée et dans le logis. Cette campagne de travaux, placée sous le signe de la recherche du confort, incombe à la famille Couraud, entrée en possession de Monchandy en 1600 et attachée un temps à Poitiers, où Charles, écuyer, est coopté par le corps de ville en 1642. Le prolongement vers l'est du corps principal est le fait de la famille Frotier, alliée de la précédente et propriétaire des lieux jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. (1)

château de Monchandy 86350 Château-Garnier, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 

 

   
 
 


(1)
     Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.