châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Bonnetière à La Chaussée
 
 

              Au XIIIe siècle, La Bonnetière devait être une forteresse protégée par des bâtiments en longueur assortis de tours à leurs extrémités. On relève encore la trace de quatre tours: deux à l'entrée et deux à l'extrémité des bâtiments de ferme. Deux autres tours accolées au corps de logis sur l'élévation ouest sont encore à dénombrer. Le cadastre de 1829 ne porte pas mention des ailes en retour du corps de logis ni des pavillons à côté des tours visibles aujourd'hui. La première famille connue implantée à La Bonnetière est la famille de Vaucelles en 1630. Les parrains des enfants des Vaucelles sont des personnalités qui ont participé à la colonisation acadienne. Au XVIIIe siècle, La Bonnetière passe aux mains de la famille Marreau. En 1860, elle échoit aux Goudon de La Lande, comtes de L'Héraudière. Leurs armes se retrouvent à la clef de voûte de la chapelle néo-gothique d'une des tours d'entrée. Ils doivent être les auteurs des nombreux aménagements du XIXe siècle du logis. Pendant la dernière guerre, le château fut réquisitionné par la Kommandantur et il abrita une D.C.A. allemande.
Le château de La Bonnetière apparaît en plein milieu de terres agricoles vierges de tout relief. Au bout d'une longue allée, non loin du village de la Grande Chaussée, se dessine tout d'abord l'entrée cantonnée de deux pilastres rectangulaires. De part et d'autre de cette entrée, un petit muret puis une tour ronde à laquelle est accolé un bâtiment carré à toiture à quatre pentes délimitent la propriété à l'est. La tour ronde de droite a été aménagée en chapelle néo-gothique au siècle dernier. Au fond d'une cour, le corps de logis, grosse bâtisse rectangulaire avec deux pavillons latéraux dont la toiture fait décrochement, est limité au nord et au sud par deux adjonctions du XIXe siècle en retour d'équerre recouvertes de terrasses. Le corps central, ponctué de chaînages, est divisé en trois travées sur deux niveaux. Trois lucarnes somment ces travées. L'entrée est centrée. La toiture en ardoise est agrémentée d'un lanternon. Les pavillons latéraux ont une travée. L'élévation postérieure ouest est assortie de deux grosses tours rondes au nord et au sud. Au sud de cet ensemble sont divers bâtiments d'exploitation agricole qui délimitent un espace triangulaire. On y voit un beau pigeonnier octogonal renforcé par des contreforts, sa toiture repose sur des consoles. Un petit escalier permet d'accéder à l'intérieur de cette fuie dont le sol est en contrebas par rapport au niveau de la cour. Tous les éléments sont encore en place, boulins (1358), échelle pivotante, etc.. Ce pigeonnier pourrait dater du XVIIe siècle. (1)

Éléments protégés MH : le pigeonnier situé dans la cour du château : inscription par arrêté du 29 septembre 1987

château de la Bonnetière 86330 La Chaussée, tél. 05 49 98 90 09, ouvert au public, visite libre et gratuite du 1er juin au 31 août. Visite en juin les week-ends. Juillet et août tous les jours sauf le lundi de 10h à 12h et de 15h à 19h.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Nous remercions chaleureusement M. Gildas de La Bouillerie pour la photo qu'il nous a adressée afin d'illustrer cette page.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
      Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.