châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Vacherie à Saint-Maurice-la-Clouère
 
 

      La plus ancienne mention d’un seigneur de La Vacherie remonte à 1552. Cette terre appartient alors à Antoine de Couhé dont la famille possède encore le domaine en 1573. A cette date, elle est effectivement aux mains de Claude de Couhé seigneur de La Vacherie. Puis elle devient le bien de Gillbert Dupuy, mentionné en 1596. Les Dupuy sont encore maîtres des lieux en 1648: or, le 9 janvier 1656, Louise Guitteau vend La Vacherie à Marie Cherprenet, épouse de Nicolas Pignonneau. A son tour, le 5 mai 1661, Louis Pignonneau cède la maison noble à René Guyot. Les terre et demeure de La Vacherie seront successivement acquises par les Gilbert en 1719, puis les Girault en 1739 et, le 12 avril 1752, par Jean-Louis Vuibert pour la somme de 7138 livres. Ce dernier a épousé Catherine de La Porte, veuve Bonneau, déjà mère de deux enfants. Sa fille, Catherine Bonneau, transmettra à Jacques Chevallier, son époux depuis 1749, la maison noble de La Vacherie qui dès lors va rester la propriété de cette même famille, devenue dans la seconde moitié du XIXe siècle Chevallier-Rufigny.
En raison des réfections successives et des adjonctions des XIXe et XXe siècles, le château a perdu son aspect originel. Il adopte aujourd’hui un plan rectangulaire. Il est cantonné sur sa façade sud de trois tours circulaires. L’une d’entre elles, située à l’extrémité ouest, ainsi que le corps de bâtiment qu’elle flanque, sont de construction récente. Ils ont été édifiés au début de ce siècle par Paul Chevallier-Rufigny dans un style néo-Renaissance. Les deux premiers niveaux de cette aile moderne sont éclairés par de larges fenêtres en accolade rehaussées d’un chambranle reposant sur des culots sculptés (têtes d'hommes et de femmes). Les combles sont percés de lucarnes à fronton triangulaire. En revanche les deux autres tours (de diamètre différent) et le bâtiment qu’elles encadrent semblent remonter au XVe siècle comme l’attestent les quelques canonnières obstruées et le léger empattement de la base des tours. La porte d’entrée (remaniée comme la plupart des ouvertures) située dans la tour centrale porte sur son linteau ancien l'inscription suivante: "Fait par moy Pierre Penot". On peut aisément présumer que ce personnage fut seigneur de La Vacherie et vivait probablement avant 1552, puisque la chronologie des seigneurs du lieu est connue depuis cette date. Il serait cependant imprudent de lui attribuer la construction de La Vacherie. La chapelle seigneuriale primitive détruite fut remplacée au début du XIXe par une construction accolée au logis ancien. Les abords de la demeure furent également modifiés: une grange fut bâtie au nord en 1818, alors que des bâtiments de dépendances furent démolis à l’est et à l’ouest dans le courant du siècle. En faisant abstraction de la chapelle et de la partie moderne, on peut deviner l’aspect premier de cette plaisante petite maison forte de plaine. (1)

château de la Vacherie 86160 Saint-Maurice-la-Clouère, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

 

   
 
 


(1)
       Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.