châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Planche à Vivonne
 
 

    Cette demeure seigneuriale, qui tire son nom (lat. planca, passerelle) du ruisseau voisin qui s'encaisse dans un vallon boisé, a été élevée par Pierre Régnier, maire de Poitiers en 1516, et ses descendants, puis restaurée quatre siècles plus tard par la famille Aymer de La Chevalerie. Malgré sa rapide ascension sociale, accomplie sous le règne de Louis XII, Pierre Régnier, docteur régent à la faculté de droit puis lieutenant général de la sénéchaussée, limite ses ambitions à un corps de logis rectangulaire, simple en profondeur, divisé en deux par un mur de refend et plaqué contre une forte tour, peut-être préexistante. Cette tour-escalier, surmontée d'une chambre haute chauffée, est accessible par une porte en anse de panier, d'un bel effet décoratif avec son gâble fleuronné et ses pinacles sur consoles sculptées (à droite, le commanditaire, en chaperon et robe de magistrat, puise dans une aumônière pour défrayer le maître d'œuvre qui tient un marteau). Dans un second temps, son fils Louis procède à l'allongement du logis, augmenté d'une nouvelle salle, d'une cuisine et d'une dépense (pièce de service) entresolée. L'ancienne grande salle occupe désormais une position centrale. Les cheminées monumentales sont adaptées à l'ampleur des pièces, longues de dix mètres, larges de sept mètres et hautes de cinq mètres. Les croisées de l'étage portent la marque de la première Renaissance, les culots des larmiers à retour représentant un lion, meuble héraldique des Régnier, un phénix couvant sa nichée sur un brasier ainsi que deux génies ailés.
Il appartenait au cadet, Elie, de construire à l'angle sud-ouest une tour carrée ornée d'un petit cabinet en saillie accessible par une vis qui complète le système de circulation. L'échauguette à dôme, d'une belle stéréotomie, n'est pas le seul ornement de ce pavillon dont la porte extérieure s'enrichit de pilastres classiques et d'un entablement décoré de deux couronnes de lauriers enrubannés. Le contrat, passé à la fin de l'année 1559, mentionne la fourniture de 123 charretées de pierres de taille extraites de la carrière de Chardonchamp, paroisse de Migné. Un état des lieux dressé en 1656 décrit un bâtiment et des abords dégradés. Depuis, les échauguettes accrochées au pignon nord ont disparu, ainsi que le couronnement de la tour d'angle; l'autre pignon a reçu de nouvelles ouvertures, et des lucarnes ont été ajoutées au début de ce siècle. L'emplacement de la chapelle n'est plus repérable; les communs se limitent désormais à l'écurie que surmonte un fenil pourvu d'une ouverture dont le fronton mouluré est rehaussé de motifs d'amortissement. Terrasses ouvertes sur le paysage, frondaisons et futaies dessinent le cadre de ce très beau château de plaisance. (1)

Éléments protégés MH : la porte du XVIe siècle et la tourelle : inscription par arrêté du 12 juin 1946.

château de la Planche 86370 Vivonne, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 château de la Planche à Vivonne  

source des photos : https://www.google.fr/maps

   
 
 


(1)
    Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.