châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Boivre à Vouneuil-sous-Biard
 
 

        Ancien fief relevant de l'abbaye du Pin, mentionné à partir de 1401 sous le nom de La Bogaudère, puis Baugaudière. Jean de la Haye, avocat du roi aux monnaies, lieutenant général de la sénéchaussée de Poitiers, commissaire général des vivres de l'armée royale et maire de Poitiers en 1572 fut, suite à un complot qu'il mena, assailli et tué le 24 jullet 1575 en son château de la Bégaudière. Sa femme vendit ensuite la terre à Louis de Sainte-Marthe. Le 29 octobre 1698 une chapelle, construite par M. de Putigny, est bénie. Avant la Révolution, le château aurait appartenu à la famille La Roche de Touchembert. En 1813, le domaine est vendu par Ferdinand Louis Marie Maximilien Labroue Devareilles à la famille de Lestang [ou L'Estang] de Ringère qui le conserve jusqu'en 1926. Sur le plan cadastral de 1831, le château est constitué d'une vaste cour rectangulaire bordée au sud, côté vallée de la Boivre par un long bâtiment (vraisemblablement le château lui-même) et sur les autres côtés par des communs et dépendances, avec un accès au nord et une longue allée rejoignant la route de Poitiers à Béruges et Lavausseau. Le nouveau château aurait été bâti vers 1865 pour la famille de Lestang de Ringère, peut-être sur des plans de Charles de Lestang qu'une source qualifie d'architecte, peintre et décorateur. Les matrices cadastrales indiquent de nombreuses destructions et constructions dans la seconde moitié du XIXe siècle: en 1861 démolition d'un four à chaux, en 1886 construction d'une maison de jardinier, en 1875 d'une maison de garde et d'une serre et orangerie, en 1885 d'une maison de ferme, en 1886 d'un chalet et d'une écurie; en 1885 le château est agrandi et, en 1889 et en 1892, des bâtiments sont démolis dont des parties de l'ancien château. Par ordonnance du 18 juillet 1942, le domaine est récupéré par l'Etat pour y installer un centre régional sportif destiné à former les maîtres d'éducation populaire et les animateurs des mouvements de jeunesse. Après la Libération, des travaux sont entrepris pour construire des installations sportives: la salle de basket, la salle Birocheau et la salle d'éducation populaire en 1950; le gymnase Tessié en 1951; la résidence d'hébergement Angoumois en 1952 (travaux en 1993); la conciergerie en 1960; la salle d'agrès, les bassins de natation et le service de restauration en 1963 et 1964 ; une halle de sport en 1967 réalisée par l'architecte Louis-Charles-Victor Miquel; l'espace formation et le château d'eau en 1970; les résidences d'accueil Aunis et Saintonge, un centre médical et un centre socio-éducatif en 1972; la halle de tennis en 1980; le dojo en 1991; extension de la salle de sport, construction d'un centre de recherche, travaux de rénovation en 2002.
Vaste domaine situé entre la Boivre et la route départementale de Poitiers à Lavausseau d'où partent deux allées conduisant aux bâtiments. Le plan du château forme un U où se découpent de multiples décrochements. La façade principale, régulière et symétrique, présente un pavillon d’entrée demi hors œuvre autour duquel s’articulent de part et d'autre une tourelle engagée et un pavillon hors œuvre formant le retour d’équerre sur la façade. Le rez-de-chaussée légèrement surélevé est surmonté d’un premier étage et d’un étage de comble. La façade antérieure compte, elle, quatre niveaux, puisqu'elle comprend un étage de soubassement traité sous la forme d’un portique décoré de bossages portant un balcon. Le corps principal est cantonné d’une part par une tour quadrangulaire à pans coupés et d’autre part par une tour circulaire dans laquelle s’enroule l’escalier menant au balcon. La décoration du bâtiment semble s'inspirer du vocabulaire de la Renaissance sans parvenir à en imiter l’ordonnance. Des pilastres nus encadrent les baies croisées tandis que des bandeaux horizontaux, portant des tables ou des frontons, marquent la séparation entre les niveaux. (1)

château de Boivre, route de la fôret, 86580 Vouneuil-sous-Biard, tel. 05 49 36 06 00, CREPS de Poitier.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

 

   
 
 


(1)
   Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.