châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château d'Avigneau
 

 

 
château d'Avigneau   Escamps

    Regnault de Beaumont, d'une branche de la maison de Seignelay, possédait le fief d'Avigneau en 1339. Devenu la propriété de Philippe de Champs-Montreuillon, au début du siècle suivant, il est donné en dot à Marie de Champs, sa petite-fille, quand elle épouse, vers 1540, Guillaume de Chuin. Claude de la Bussière fait entrer le château dans le patrimoine des Chastellux. Après avoir reçu Louis XIV, le 19 avril 1652, Léon de Chastellux, baron d'Avigneau, cède le domaine à sa fille Anne, dame Boucherat de la Rocatelle. Thomas Marie, conseiller du roi, anobli pour son courage durant la Fronde, acquiert la terre d'Avigneau en 1661. En 1823, le baron Alban d'Avigneau meurt sans postérité, c'est Françoise de Bèze qui conserve la propriété jusqu'à sa mort en 1855. Le château fut alors vendu à Charles-Auguste Gillon qui le revendit, le 16 juillet 1890, à Arsène. Jouan, bienfaiteur du musée d'Auxerre, son successeur, précipita la ruine de cette belle demeure que M. Hugues Roux, antiquaire à Paris, réussit à sauver à partir de 1924.

Le château est une belle résidence qui donna son nom à une famille honorable de l'Auxerrois : datant pour la plupart de l'époque Renaissance, ses bâtiments ont été largement restaurés au XVIIe siècle, au lendemain des guerres civiles. François 1er, Louis XIV, et l'amiral de Coligny y furent reçus. De ses quatre tours d'angle, deux subsistent. L'une garde les traces d'une latrine, l'autre a été convertie en colombier. Le corps de logis est formé d'un bâtiment sous un toit en croupes percé de trois lucarnes à pignon de pierre, fronton triangulaire et fenêtres jumelées. Sur la façade sud au rez-de-chaussée, les deux portes s'ouvrent sous des portiques à fronton triangulaire portés par de simples pilastres. La maçonnerie de pierre contraste avec celle de l'étage, traitée en brique et chaîne de pierre, sous un toit de tuiles profilé à la Mansart. Le corps de logis s'appuie en arrière sur des éléments plus anciens : une tourelle carrée en pierre appareillée, abritant un escalier en vis et une salle couverte d'une voûte d'arêtes à six pénétrations. A l'extrémité du pont qui franchit les douves, conservées de ce côté, la date de 1733 figure au fronton du portail. Le remarquable pavillon isolé à l'arrière marquait l'extrémité d'une aile disparue : de brique et de pierre, il présente sur des jardins sa façade du XVIIIe siècle. Quant aux sculptures du jardin, ce sont des éléments rapportés avec porte de plein cintre et fronton triangulaire, remonté sur la gauche, entre une tour d'angle, et une élégante galerie provenant d'un cloître des Pyrénées. Le petit cloître qui lui fait suite, formé de quelques arcs gothiques sur colonnes.

 
château d'Avigneau 89240 Escamps, propriété privée, chemin autorisé aux promeneurs, visible de l'extérieur.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Nous remercions M. Petiot pour la photo qu'il nous a adressée pour illustrer cette page. (2)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Source : Dictionnaire des Châteaux de France, Bourgogne et Nivernais, Françoise Vignier.
(2)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)
Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés