châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Hôtel de Beaumont

      En 1722, Pierre Jallot de Beaumont, mousquetaire du roi et fils de corsaire, hérite de son oncle une demeure à Valognes. Il décide de la transformer en une somptueuse résidence d’hiver, digne de sa fortune et de sa position. Valognes est alors un haut lieu mondain dès les premiers frimas, les nobles délaissent leur demeure côtière, battue par les vents, pour cette petite ville où ils mènent grand train, multipliant bals et réceptions. Pour mener à bien son ambitieux projet, Pierre de Beaumont fait appel à l’architecte Raphaël de Lozon, qui a déjà démontré son talent au château de Pont-Rilly. Il ne sera pas déçu : Lozon remanie profondément le bâtiment et crée un beau pavillon central afin de compenser les décalages liés à la dénivellation du terrain. Les travaux, commencés en 1767, s’achèvent en 1771. Lozon meurt à l’hôtel de Beaumont le 22 juin 1771. En 1793, au moment de la Révolution, Marie Bonaventure de Beaumont, le fils de Pierre de Beaumont, émigre en compagnie de son beau-frère, Jacques du Mesnildot.

Une fois rentré en France, il s’établit en Lorraine, abandonnant l’hôtel de Beaumont à son triste sort. En effet, après avoir été pillé, l’hôtel de Beaumont devient une maison de détention puis est occupé par les Prussiens en 1818. A la fin du XIXe siècle, Sophie du Mesnildot, arrière-petite-nièce de Marie Bonaventure de Beaumont, vend l’hôtel à M. Debains, qui le revend quelques années plus tard au Comte de Froidefond de Florian, diplomate originaire de la région. La chambre d’Hélène est nommée en mémoire de son épouse, Hélène du Pouget de Nadaillac, qui n’eut pas d’enfant. Le neveu du comte, Xavier de Florian, hérite donc de l’hôtel. Pendant la seconde guerre mondiale, les officiers de santé de la Wehrmacht s’installent dans les chambres tandis que le reste de l’hôtel devient le mess des officiers. Le maréchal Rommel y est reçu lors d’une cérémonie officielle. En juin 1944, l’hôtel de Beaumont est gravement endommagé par les bombardements alliés. A la Libération, Xavier de Florian laisse l’hôtel, alors dans un état désastreux, à sa nièce, la Comtesse Charles des Courtils.

Elle est aidée dans sa tâche par son fils aîné, Henri des Courtils, dont l’épouse, Claire du Pouget de Nadaillac, n’est autre que l’arrière petite-nièce de la Comtesse de Florian. Il faut désormais panser les blessures d’une histoire douloureuse pour redonner à cette ancienne demeure son lustre d’antan. Parterres à la française, terrasses bordées de balustres, roseraie aux lignes rigoureuses, recoins secrets du théatre de verdure, vallons romantiques... que d'aimables points de vue vous attendent. La visite aux chandelles, une fois l’an, les gracieux fantômes du passé ressurgissent à la lueur féerique des bougies, pendant les visites nocturnes aux chandelles.
Eléments protégés MH : l'hôtel, sauf parties classées : inscription par arrêté du 4 novembre 1927; les façades et les toitures ; l'escalier intérieur avec sa rampe ; la salle à manger et salon avec leur décor de lambris ; les murs de soutènement du jardin avec leur balustrade : classement par arrêté du 31 décembre 1979.

 
hôtel de Beaumont, 9 rue Barbey-d'Aurévilly, 50700 Valognes, tel. 02 33 40 12 30, ouvert les week-ends de Pâques, de l'ascension, du 1er mai et de Pentecôte : de 14h30 à 18h30. Du 1er juillet au 15 septembre ouvert tous les jours : de 10h30 à 12h (saufdimanche matin) et de 14h30 à 18h30. Ouvert toute l'année sur rendez-vous pour les groupes à partir de 20 personnes

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

 
Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.