chateaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Manoir du Parc

 

 
manoir du Parc   Sain-Lô-d'Ourville

 Le toponyme Le Parc suggère l’existence d’un parc seigneurial à l’époque médiévale. L’actuel domaine du Parc d’Ourville, pour sa plus grande partie, était le Parc seigneurial du château d’Olonde. Il en aurait été détaché pour constituer le domaine réservé d’un nouveau fief noble crée au profit d’un cadet de famille. Ce démembrement qui a pu avoir lieu entre 1205, année où Philippe-Auguste, nouveau maître de la Normandie, donna Olonde à son fidèle serviteur Richard d’Argences et 1220, année où le registre des fiefs de Philippe-Auguste nous apprend que Guillaume d’Argences tenait la quatrième partie d’un fief de chevalier prés d’Olonde. Le plus ancien aveu du roi pour le fief du Parc mentionne que son possesseur doit au roi le service, au château du Plessis, d’un homme armé durant dix jours. Collibeaux de Criquebeuf rendit aveu au roi pour le Parc d’Ourville, le 14 novembre 1403. Il était membre de la célèbre famille d’Estouteville. Henri V d’Angleterre confisqua le fief du Parc et le donna à Jehan d’Argouges à cause de la rébellion de Collibeaux de Criquebeuf.

         Le 31 août 1429, un accord passé entre Jean d’Argouges et Thomas de Clamorgan fut confirmé à Vernon par l’oncle du roi Henry V d’Angleterre, Jean, régent du royaume de France et Duc de Bedford. Par cet accord, Jean d’Argouges quitta, transporta et délaissa le fief du Parc à Thomas de Clamorgan, son beau-frère. En 1436, il fut maintenu dans la possession de ses biens propres par le roi de France Charles VII, mais tenu de restituer à leur anciens propriétaires les biens que les anglais lui avaient concédés. Cependant il était encore seigneur du Parc en 1438, année où il rendit aveu pour ce fief. En cette même année 1438, il est dit seigneur du Parc dans un document concernant les salines de Portbail. Le fief du Parc fut restitué aux enfants de Collibeaux de Criquebeuf : Simon d’Estouteville, seigneur de Criquebeuf, Chamelles, Missy, Brucourt, du Han, d’Anneville et du Parc et Perrette d’Estouteville, dame de Criquebeuf, Chamelles, Missy, Brucourt, du Han, d’Anneville et du Parc. Perrette d’Estouteville, dame du Parc et autres lieux, épousa Richard de la Rivière, seigneur de Gouvis.

manoir du Parc   Sain-Lô-d'Ourville
manoir du Parc   Sain-Lô-d'Ourville

      Plusieurs membres de cette famille se sont distingués dans les armées du roi de France pendant la guerre de Cent-Ans. Bertran de la Rivière, fils de Richard et de Perette d’Estouteville, seigneur du Parc, Anneville, Criquebeuf, la Fère, Missy et Saint-Germain du Crioult, fut reconnu noble à Ourville (Saint-Lô d’Ourville) par Montfaut en 1463. Il épousa Jeanne de Briqueville, fille de Roger, seigneur de Laune. Leur fils, Jacques de la Rivière, seigneur du Parc et Anneville, épousa Marguerite du Mesnildot. François de la Rivière, seigneur du Parc (aveu du 15 avril 1514) qui produit sa généalogie le 14 juillet 1523 à Valognes. Le 4 Brumaire an VII (25 octobre1798) vente du Parc par Anne Eustache Rose Charlotte Osmond, veuve de M. le marquis de Sainte-Suzanne, demeurant à Golleville, à M. Jean François Coquoin, magistrat, demeurant à Bricquebec (En réalité, le marquis avait émigré, ils divorcèrent pour les besoins de la cause et se remarièrent en 1802). Aujourd'hui c'est un ensemble architectural médiéval unique à découvrir : un ensemble défensif exceptionnel.

 
manoir du Parc 50580 Saint Lô d'Ourville, tél. 02 33 94 02 22, ouvert toute l'année sur réservation. Pendant les vacances scolaires (3 zones) et du 15 juin au 15 septembre, de 14h à 18h. Laëtitia et Valentin vous feront découvrir la ferme et ses différents animaux, vaches, cochons, chevaux, animaux de race normande...

 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

manoir du Parc   Sain-Lô-d'Ourville
 
 
 

 

 

 
 
 
 

 

 
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.