châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir de Courtevrault à Liglet
 
 

 A la fin du XIXe siècle, Louis Rédet signale à Courtevrault un manoir en ruine ! On ne peut que se réjouir du fait que visiblement il a été sauvé de cet état; il serait aujourd'hui redevenu le gel édifice qu'il était autrefois. Le fief de Courtevrault est ancien puisqu'il apparaît dans les textes dès le XVe siècle. Il dépendait de la baronnie de La Trimouille. La construction de certaines parties du manoir, à l'abri d'un vallon, pourrait bien remonter à une époque encore antérieure. On trouve à Courtevrault, au Moyen Age, les familles Bourde puis Loubes. Vinrent ensuite, sans doute après le XVe siècle, les Bressoles. L'édifice est composé d'un corps de bâtiment principal présentant un plan rectangulaire, doté d'une haute et belle toiture à deux pans, couverte de tuiles plates. Chacune des deux façades est à deux niveaux apparents, et percée de trois travées irrégulières. Un pavillon carré au toit pyramidal de tuiles plates flanque la façade sur jardin, en retour d'équerre. Il possède un troisième niveau. Dans l'angle formé par les deux corps, s'élève une tour circulaire, contenant certainement un escalier, couverte d'un toit conique.
Une autre tour carrée au toit à croupes prolonge le bâtiment principal de l'autre côté. Elle est flanquée d'une grosse tour circulaire au toit en poivrière couvert de tuiles plates. Les ouvertures sont, pour la plupart, à appui saillant mouluré, quelques-unes sont chanfreinées et certaines ont conservé leurs meneaux ou traverses. La porte d'entrée, côté Jardin, a deux battants et son linteau est en arc brisé. L'élévation du côté de la cour est plus sobre mais possède encore, au premier niveau, une large fenêtre à appui saillant. En retour d'équerre, une grande aile a été ajoutée au bâtiment, sans doute au XIXe siècle. Elle offre deux niveaux apparents. Le premier ne compte que deux travées, le second est éclairé par cinq fenêtres moulurées avec un petit appui de pierre. Une lucarne éclaire les combles sur le mur pignon. L'aile est couverte d'un toit de tuiles plates à demi-croupes. À proximité, un colombier se contemple dans une petite pièce d'eau. Il est circulaire, coiffé d'un cône de tuiles plates agrémenté d'une lucarne, et présente une jolie fenêtre à chanfrein et appui saillant. Courtevrault semble avoir définitivement abandonné la vocation défensive qui devait être la sienne au Moyen Age et pris l'allure d'une maison des champs d'un romantisme particulièrement séduisant. (1)

manoir de Courtevrault 86290 Liglet, lieu-dit Courtevraud, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
   Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.