châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir de Sigon à Migné-Auxances
 
 

     Le site est célèbre car il fut vraisemblablement le lieu de passage, au VIe siècle, de la relique offerte à sainte Radegonde. Le lieu était occupé dès le Xe siècle comme l'atteste l'existence d'une villa qui appartenait à Guillaume II dit Fièrebrace, comte du Poitou de 963 à 995 sous le nom de Guillaume II et duc d'Aquitaine sous celui de Guillaume IV. Ancien fief relevant de la baronnie de Grisse, l'histoire de Sigon peut être retracée d'après les archives, mais il ne reste pas de vestige médiéval. Seule la base du mur très épaisse témoigne d'une occupation ancienne. Un départ de porte cintrée découverte dans la "souillarde" et le pavage de cette pièce semblent remonter au XVIIe siècle. De cette époque est conservé un reste de porte percée au nord-ouest du mur de clôture et la chapelle qui peut être datée avec précision de 1680. Sur le cadastre de 1839 figure un ensemble sans doute ancien (XVIIe siècle), formant un plan presque clos et comprenant une chapelle, un puits, une fosse, une porte, un jardin à la française et vraisemblablement un pigeonnier. Une grande partie a été en partie détruite, mais le logis et la chapelle ont été conservés. Dans les documents d'archives, l'ensemble, appartenant à Frédéric Nicolas, juge à Poitiers, est mentionné en tant que bois d'agrément, chapelle, bâtiments, maison, cour et jardin. En 1860, le château fait l'objet d'une démolition et d'une reconstruction et la borderie bénéficie d'une nouvelle construction. Les documents d'archives précisent que le château dispose de 26 ouvertures et 2 portes cochères vers 1850, puis de 20 ouvertures et 2 portes cochères en 1869 (résultat de la démolition) et enfin de 34 ouvertures et une porte cochère en 1882. Comme en témoignent les documents d'archives et le style des percements du deuxième étage, il a vraisemblablement été surélevé après 1869. L'inscription "Anno 1720-1726", située sur la deuxième lucarne côté ouest, s'apparente vraisemblablement à un remploi de la pierre ou des lucarnes. Des archives indiquent que le château de Sigon a fait l'objet de travaux de remise en état en 1933 et en 1952, par l'architecte Martineau.
Cet ensemble, situé dans un vaste parc clos, rassemble plusieurs bâtiments: un logis de plan rectangulaire allongé seulement à l'est d'un petit bâtiment plus bas rajouté au début du XXe siècle, un logement secondaire pour le gardien et des communs, une chapelle. L'accès est matérialisé par un portail constitué de piliers en pierre, de section carrée, moulurés et couronnés. La façade, en gouttereau, est ordonnancée à cinq travées et porte centrale. Au-dessus de la porte, dont les encadrements sont moulurés, se trouve un balcon en fer forgé. Un escalier monumental, en pierre des Lourdines avec rampe en fer forgé, dessert les niveaux supérieurs, dont les baies, abritées par un larmier, disposent d'appuis. Le toit, porté par une corniche moulurée, est percé de lucarnes à corniches curvilignes et volutes. La souche de cheminée est en brique. La porte d'entrée, sur la façade postérieure, est plus petite et basse et semble plus ancienne que les autres ouvertures. La chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste et à saint René présente les caractéristiques du XVIIe siècle: voûte en berceau plein cintre, porte en plein cintre avec claveaux très apparents et une agrafe au sommet de l'arc, surmontée d'un fronton curviligne, façade percée d'un oculus. La maison du gardien, couverte d'un toit à croupe en tuile, présente une façade sur rue, en gouttereau, à une travée plus une porte latérale dont le linteau est orné d'une accolade. La façade sur cour est à une travée, plus deux baies, dont une récente, au rez-de-chaussée.

manoir de Sigon, rue du docteur Daniel Mesmain, 86440 Migné-Auxances, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

 

   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.