châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir de la Thibaudière à Tercé
 
 

   La Thibaudière est située à l'est de la commune de Tercé. Une partie du village est mentionnée en 1457 sous le nom de Litardière, dénomination encore en usage en 1750. Le toponyme de La Thibaudière tire son origine du nom de Thébaud, d’origine médiévale, associé au suffixe "ière" signifiant "maison de". Le fief voisin, La Ferrandière (dont il reste une superbe fenêtre du XVe siècle), a une origine identique: en 1417, cette maison noble était tenue par Pierre et Symon Ferrant. La Thébaudière dépend de La Foucaudière, seigneurie située en bordure du village de la Chapelle-Morthemer. En 1402, un aveu rendu par Johanne de Javersay, seigneur de La Foucaudière, veuve de feu Maistre Guillaume Gervain, à Jean de Berry, comte de Poitou, fait état de La Thébaudière et La Ferrandière. Ces biens demeurent dans la famille Gervain jusqu'au mariage de Marie Gervain, fille de Jamet Gervain, échevin de Poitiers, avec Pierre Boynet, écuyer, seigneur de La Frémaudière, le 25 janvier 1523. Elle rend des aveux en 1540, 1552 et 1562, ce dernier étant le plus précis sur les rentes dues à La Foucaudière sur La Thibaudière. Son fils, Étienne Boynet, fera don à l'abbaye des Carmes de Poitiers, le 11 avril 1635, de la totalité de La Foucaudière. La baronnie de Morthemer a tenté, dès ce moment, d'usurper divers droits féodaux sur La Thibaudière, occasionnant de nombreux procès. Le 22 septembre 1595, Nicolas Chabot entre en possession de La Thibaudière, vendue le 21 novembre 1604 à Yves Rogier, écuyer, sieur de La Vaux-Martin (Lavoux). Dame Renée Rogier, le 20 janvier 1642, cède ce qui lui revient après partage avec messire Louis Rogier, son frère, écuyer sieur de La Vaux-Martin. L'acquéreur, Guillaume Mercier, marchand à Poitiers, est mort avant 1684 car ses biens font l'objet d'un partage le 11 septembre 1684. Gabriel Mercier, son fils, reçoit, entre autres, La Thibaudière avec son renclos. Gabriel Mercier est dit sieur de Marigny, où il habitait, maison à quelques centaines de mètres au nord de La Thibaudière. Après plusieurs procédures et changements de mains à la fin du XVIIe siècle, La Thibaudière est adjugée le 17 septembre 1700 à René Harcouet, seigneur de Saint-Vincent. Peu après, elle est vendue à Jacques Royer, curé de Bonnes. La Thibaudière est acquise le 7 mai 1714 par Claude Richard des Grois. Ce dernier était l'époux de Jeanne Mercier, co-héritière des domaines de Guillaume Mercier en 1684. Le fils de André-Nicolas Richard, André-Joseph, possède La Thibaudière à partir de 1748. Le 4 février 1760, une adjudication attribue, pour 36250 livres, La Thibaudière à Marie-Françoise Girault, décédée sans postérité en 1812. Sa sœur, Marie-Julie-Constance Girault, épouse de Aimé-Charles de Tudert, hérite de La Thibaudière qui restera propriété des Tudert jusqu'en 1873: elle est alors acquise par le baron de Soubeyran.
La Thibaudière est formée d'un beau corps de logis rectangulaire avec un étage et un grenier couvert d'une superbe charpente, éclairé par trois chiens-assis. Un profond remaniement a été réalisé à la fin du XVIIe siècle et sans doute terminé en 1702, date gravée sur le claveau du porche de la cour. Un escalier en vis, inscrit dans une tour carrée près de l'angle sud-ouest du corps de logis, paraît y être accolé. La date 1702 figure également sur le piédroit de la porte mettant en communication le logis et l'escalier. Plusieurs sculptures (têtes humaines et animales) sont présentes sous les marches, dans des endroits quasi invisibles, et semblent attester une reprise à cette époque. A l'angle sud-est de la cour se trouve un pigeonnier, admirablement restauré par le propriétaire actuel : un rez-de-chaussée, avec deux meurtrières pour armes à feu est séparé de la partie supérieure par une voûte de briques. Au-dessus se trouvent les boulins répartis sur toute la surface de la paroi de ce premier étage. Une corniche en pierre de taille moulurée supporte la charpente couverte de tuiles plates coiffée d’un lanternon recouvert d’ardoise. L'ensemble (pigeonnier, murs de clôtures et corps de logis) ont fait l'objet d'une restauration qui leur a rendu leur éclat originel. (1)

Éléments protégés MH : l'ensemble des bâtiments, à savoir : le logis, les murs de clôture, les communs et le pigeonnier : inscription par arrêté du 3 juin 1996.

manoir de la Thibaudière 86800 Tercé, tel. 06 12 47 16 38, ouvert au public du 14 juillet au 31 août, de 12h à 18h, propose des gîtes et location de salles pour réceptions et séminaires.

Ce site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

source des photos : https://www.geoportail.gouv.fr/carte

   
 
 


(1)
    Extrait de Châteaux, Manoirs et Logis Vienne, en vente sur http://patrimoines-et-medias.pagesperso-orange.fr

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.