châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Peyrusse
 
 

    Peyrusse le Roc est connu dès l'époque romaine pour la richesse de ses mines d'argent, de plomb et d'antimoine. Le château fort sur son pic figure avec ses deux tours sur le sceau consulaire de 1243, où il s'agit bien sûr d'une image emblématique dans laquelle il ne peut être question de rechercher une réalité architecturale exacte. L'édifice qui nous est parvenu est donc antérieur à 1243, et ce serait probablement "la forteresse située dans un lieu escarpé, "rupem", occupée par une garnison royale" en 1229. Les constructions peuvent donc dater du premier quart du XIIIe siècle, et seraient peut-être à attribuer au comte Raymond VII, ou être antérieures. La topographie et l'analyse de l'évolution du bourg ne permettent guère de douter que le premier château ait été installé sur le Roc del Thaluc. Si l'identification de la mention de 787 est incertaine, celle d'un seigneur de Peyrusse parmi les défenseurs de l'abbaye de Figeac en 1095 suppose l'existence d'un château. La mention de 1163 doit être abandonnée, faute de source, et il faut attendre 1214 et 1226 pour retrouver mention du castrum, qui peut à se moment-là désigner et le château et le bourg. L'étude archéologique réalisée par P. Stephant n'a cependant pas permis d'identifier des vestiges des états antérieurs au XIIe ou XIIIe siècle. En 1668, le château est déjà en ruines, il ne reste que deux tours ; la tour nord servait de tour de guet (le plus bel exemple en Rouergue).
Le château est construit au sommet d’une aiguille granitique qui a subsisté lors du creusement de la vallée par le ruisseau de l’Audiernes. Le rocher, abrupt à l’ouest et au nord et presque vertical à l’est, est accroché au sud au versant de la vallée par un éperon où a été aménagée une plate-forme d’accès au contact d’une poterne du mur d’enceinte du bourg. Le sommet de l’aiguille a été aplani pour former une plate-forme. Elle est barrée au sud par une tour qui est en fait un mur-bouclier, ouverte à sa base par une petite porte munie d’un trou barrier. La tour est construite principalement en moellons de granite, avec par endroits de moellons de calcaire jaune et de calcaire lacustre blanc ; les assises sont irrégulières. La seconde tour à l’extrémité nord de la plate-forme était à gorge ouverte, et présentait peut-être une archère dans l’élévation nord. Une maçonnerie a été ajoutée pour réduire l’ouverture de la gorge et un linteau de béton a été mis en place au XXe siècle. La plate-forme conserve sur ses bordures plusieurs vestiges de murs, dont certains s’appuient sur la tour sud ou la tour nord, insuffisants cependant pour permettre de comprendre l’ensemble et sa chronologie.

Éléments protégés MH : les vestiges avec leurs emprises au sol : classement par arrêté du 23 octobre 1995.

château de Peyrusse 12220 Peyrusse-le-Roc, propriété de la commune, visite des extérieurs.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Licence photo©webmaster B-E, photos ci-dessous interdites à la publication sur internet, pour un autre usage nous demander.
A voir sur cette page "châteaux de l'Aveyron" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 

chateau de Peyrusse le Roc

 Château de Peyrusse le Roc
 
 
château de Peyrusse le Roc château de Peyrusse le Roc  château de Peyrusse le Roc
 
   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.