châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château Blissa
 
 

     D'après Edouard Guillon, Anne, fille de Gaillard de Farfal, avocat au parlement et sieur des Rivaux, résidant au Château de Falfas, épouse le 5 février 1674 le sieur Gaillard de Launay, "avec qui elle alla habiter la propriété de Blissac, située dans la même paroisse". Des bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan cadastral de 1820, au lieu-dit Plissac. Ils appartiennent à Saint-Criq, médecin à Bordeaux. La maison est entourée de vastes parcelles plantées en vigne ou en "joualle". Aux abords directs se trouvent une "futaie, agrément" et un jardin. Une châtaigneraie et des semis de pin complètent l'ensemble. Dans l'église est conservée une plaque commémorative évoquant Marie de Saint-Cricq et Jean Baptiste de Saint Cricq. En 1868 l'ouvrage de Cocks et Féret fournit un historique de la propriété en 1850 : "Le cru de Blissa, dont nous donnons ci-contre un dessin du château, était connu autrefois sous le nom de propriété Saint-Cricq. Il se trouve au sommet d’un coteau admirablement situé, et forme un des points les plus élevés de la commune de Bayon. Il comprend environ 33ha de vignes très bien cultivées qui produisent de 90 à 100 tonneaux d’un vin très renommé en Belgique et en Hollande, tenant des vins de Saint-Emilion par la force et l’alcool, et des vins du Médoc par un bouquet plein d’agrément. Ajoutons que M. Fonteneau, propriétaire de cet excellent cru, a été médaillé au Comice agricole de Blaye en plusieurs circonstances, pour la culture perfectionnée de son vignoble et la parfaite réussite de ses vins. Ce cru, avant 1804, faisait partie du cru de Falfax et appartenait à M. de Briançon". Dans l'édition de 1893 de l'ouvrage Bordeaux et ses vins, le domaine appartient à Faure et ne produit plus que 20 tonneaux. La maison est illustrée dans l'édition de 1898 et la production a augmenté pour atteindre les 70 tonneaux.
L'illustration publiée dans l'ouvrage Bordeaux et ses vins en 1868 montre une vaste habitation à étage avec deux ailes en retour. Elle présente un étage et un niveau en surcroît percé d'oculus. La toiture à croupes est dotée d'une lucarne et de deux oeils-de-boeuf. Les jardins sont composés d'un jet d'eau complété d'un bassin avec cascade. L'illustration publiée dans l'édition de 1898 montre une maison plus modeste : il s'agit probablement de l'autre façade de la demeure : on y repère le comble à surcroît percé de jours mais on ne compte que quatre travées, là où il y en avait sept sur la façade donnant sur les jardins. Ces éléments n'ont pas pu être vérifiés in situ.

château Blissa 33710 Bayon-sur-Gironde, Lieu-dit : Plissac, tel. 05 57 64 84 24, propriété viticole.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.