châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château Kirwan
 
 

    Marc Kirwan fait l'acquisition, à la fin du XVIIIe siècle, du domaine de Colling Wood (nom du précédent propriétaire). Il agrandit le domaine qui forme dès lors une trentaine d'hectares de vignes. Sur le plan cadastral de 1826, le domaine comprend l'habitation et les deux longs bâtiments de dépendances. Les bâtiments d'exploitation agricole, en revanche, ont été construits dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Un plan de 1856 indique que le domaine appartient à cette époque à Philippe Godard. Son fils, Camille, qui fonde une maison de négoce de vins et spiritueux active à Bordeaux et à Cognac, y engage des travaux dès 1860, si l'on se fie aux matrices cadastrales qui indiquent la conversion de deux remises, un bureau et une maison en maison. Il sollicite l'architecte Ernest Minvielle pour la rénovation du logis. Toutefois, un plan en élévation proposant des remaniements de façade et une toiture brisée avec lucarnes n'a, semble-t-il, pas été adopté. L'intervention d'Ernest Minvielle paraît s'être concentrée sur la distribution intérieure (plan daté 1878). Il a probablement aussi collaboré au dessin des "jardins anglais" : il propose un plan du réseau d'alimentation d'eau avec notamment le puits artésien, qui d'après Édouard Féret, fut le premier creusé en Médoc, d'une profondeur de 85 mètres et d'un débit de 300 litres par minutes. A la mort de Camille Godard en 1881, sa fortune et le domaine de Kirwan sont légués à la Ville de Bordeaux qui le gère jusqu'à sa vente au début du XXe siècle à la famille de négociants Schÿler. C'est au cours du XXe siècle que les deux lucarnes en oeil-de-boeuf en zinc ont été ajoutées.
Le château est construit sur une terrasse fermée par un garde-corps en pierre ajouré. L'élévation principale (est) compte cinq travées et un étage, encadrée de pilastres d'angle à bossage. De part et d'autre, deux portails en plein-cintre sont surmontés d'un garde-corps d'attique ajouré en pierre. La travée centrale se compose de la porte d'entrée, de la porte-fenêtre de l'étage s'ouvrant sur un balcon avec un garde-corps en ferronnerie, surmontée d'une lucarne en pierre, encadrée d'ailerons à volutes. Ces baies sont en plein-cintre. La toiture d'ardoise est percée de deux autres lucarnes en œil-de-bœuf en zinc. L'élévation postérieure (ouest) est identique ; deux bâtiments de dépendance y sont greffés perpendiculairement. L'un abrite un logement dont les ouvertures, encadrées de pierre de taille sont chanfreinées ; l'autre est occupé par une remise et un garage. Deux ailes de dépendance (chais et cuvier) sont disposées parallèlement au sud. Le jardin se déploie à l'est de l'édifice : il est composé d'allées sinueuses, d'une roseraie et d'arbres aux essences variées (charmes, platanes, saules pleureurs...). Une serre accolée à un pigeonnier est située au sud du château. Un vivier délimite le jardin au sud-est, selon un plan en L : des passerelles et un pont un pierre portant une inscription (C - A R) permettent de l'enjamber. Il est doté de vannes pour réguler le niveau des eaux. Un puits artésien, aujourd'hui équipé d'une pompe, y est conservé. Le jardin est clôturé à l'est par un muret avec grille et portail à piliers en pierre de taille, à bossage vermiculé un-sur-deux, avec un couronnement cintré et denticulé, surmonté d'une boule en amortissement : ils portent l'inscription : KIRWAN.

château Kirwan 33460 Cantenac, tel. 05 57 88 71 00, exploitation viticole, plusieurs formules de dégustation vous seront proposées..


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.