châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Cagès
 
 

    Il existe dans cette paroisse, une mMaison noble appelée de Cagès. Elle appartenait, vers le commencement du XVIe siècle, à M. Jean de la Mothe, seigneur de Cambes ; sa veuve, Demoiselle Hélène de Cros, en rendit hommage, le 20 avril 1514, à Thomas de Montferrand, seigneur et baron de Lespierres, d'Useste, de Landiras à de Portets. Cette veuve rendit donc hommage de sa Maison noble de Cagès, non seulement en son propre nom, mais encore comme tutrice de François de La Mothe, son fils. Celui-ci vendit cette maison à noble Guillaume Blanc, écuyer, seigneur de Labatut, par contrat du 18 Mai 1554. Cette maison fut vendue par sieur Jean Blanc, écuyer, aussi seigneur de Labatut, à messires Jean et Gaston de Montferrand, seigneurs de Landiras, par contrat du 17 Septembre 1567. Cette maison noble fut vendue par Gaston de Montferrand, au Sieur Jean de la Sale, écuyer, seigneur du lieu de La Salle, située en la prévôté royal de Barsac et ce par contrat du 7 Mai 1580. Cette maison passe ensuite au pouvoir du sieur Jean de Fossard, Contrôleur ordinaire des guerres, qui en rendit hommage le 25 juillet 1597 à Demoiselle Jeanne de Lestonnac, Dame et Baronne de Landiras, comme mère et administresse de François de Montferrand, son fils, seigneur et baron de Landiras.
Il apparaît par les titres de cette maison noble, que ses dépendances étaient distinctes et séparées des landes et des directs de la seigneurie de Landiras, par un certain nombre de bornes très anciennes, et que dans l'enclave qu'elles formaient, les archevêques de Bordeaux étaient seigneurs suzerains d'une dîme inféodée, qui appartenait aux propriétaires de cette maison noble. Le sieur Jean du Fossard, écuyer, en consentit une reconnaissance le 14 février 1603, en faveur du Cardinal de Sourdis, Archevêque de Bordeaux. Cette reconnaissance fut renouvelée, le 22 Juillet 1643, par M. de Ciutat, Conseiller en la Cour de Parlement de cette ville, en faveur d'Henri d'Escoubleaux de Sourdis, qui avait succédé au cardinal de ce même nom. Il résulte des renseignements sur cette maison noble, qu'elle a appartenu par la suite à M. de Jegun, aussi Conseillé au même parlement, lequel prit à foi et hommage des seigneurs de Landiras, cent vingt cinq journaux de fonds qui furent ajoutés aux anciens, circonscrits dans l'enclave dont on a déjà parlé... Isolée sur le terrain, subsiste une tour du XIVe siècle, seul vestige de l’enceinte du premier château. Le bâtiment est constitué d’un logis cantonné au nord d’une tourelle et d’une échauguette, au sud est ajoutée au XVIe siècle une tour d’escalier polygonale. Le logis est modifié au XVIIIe siècle, et les communs pour partie détruits au XIXe siècle.

château de Cagès 33720 Illats, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Licence photos©webmaster B-E : les
photos ci-dessous sont interdites à la publication sur Internet, pour un autre usage nous contacter.
A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
château de Cagès   Illats  château de Cagès   Illats
 
 
 
   
 

(1)     source :  https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/merimee/

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.