châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château Cordeillan-Bages
 
 

  La propriété semble dater du XVIIIe siècle, avec les portes à chambranle mouluré, tore et gorge traitée en bossage. Les bâtiments figurent sur le plan cadastral de 1825, organisés autour de deux cours. La demeure est divisée en deux parcelles distinctes. L'édifice d'origine a certainement été rehaussé du pavillon central dont la toiture en ardoise brisée semble plutôt dater de la deuxième moitié du XIXe siècle. Toutefois, le plan cadastral semble signaler la présence des deux tourelles déjà au début du XIXe siècle. Les augmentations et diminutions du cadastre indiquent qu'une maison est convertie en bâtiment rural pour le compte de Claude Hector Chaulet en 1860 et qu'une maison est nouvellement construite en 1884. En 1868, l'édition de l'ouvrage de Cocks et Féret mentionne un domaine "A Cordeillan" appartenant à Mlle Chaulet, produisant 20 à 25 tonneaux. Dans l'édition de 1874, il apparaît sous le nom de Château-Bellevue-Cordeillan-Bages appartenant à Duclerc-Chaulet et produisant 30 tonneaux. Une illustration de la demeure est fournie dans cette même édition : le bâtiment présente le même aspect qu'aujourd'hui. Les remaniements apportés à l'édifice sont donc antérieurs à 1874, peut-être de 1860, si l'on se fie aux augmentations et diminutions. L'édition de 1893 indique que A. Hillaret, ancien administrateur du domaine de Château-Lafite, l'a acquis en 1887. Cette appellation n'apparaît plus dans l'édition de 1982. En 1985, le château est acheté par Jean-Michel Cazes qui remet également en état quelques parcelles de l'ancien vignoble. L'hôtel-restaurant Cordeillan-Bages est ouvert en 1989.
Le château présente sa façade principale à l'est ; il est composé d'un pavillon central à étage en surcroît couvert d'un toit brisé en pavillon en ardoise, avec de part et d'autre une aile en rez-de-chaussée couverte d'une toiture en tuiles creuses. La porte d'entrée présente un chambranle mouluré à tore et gorge traitée en bossage. Elle est surmontée d'une porte-fenêtre formant lucarne avec fronton triangulaire et balcon, correspondant au niveau de surcroît du pavillon. Les encadrements des baies latérales sont traités en léger ressaut que l'on retrouve au niveau de la corniche moulurée, surmontée d'une génoise. La façade arrière est également organisée autour du pavillon central encadré par deux tourelles circulaires coiffées d'un dôme en pierre. La porte présente le même encadrement mouluré. Le surcroît est ouvert par une fenêtre dont les encadrements sont en léger ressaut. Les baies latérales sont encadrées de pierres de taille harpées. Les ailes de dépendance qui formaient une cour à l'arrière de la demeure ont été transformées pour accueillir les chambres de l'hôtel et le restaurant. L'intérieur de la demeure a été également redécoré. le hall d'entrée donne encore accès à l'escalier en vis situé dans l'une des tourelles et permettant d'accéder à l'étage en surcroît. L'autre tourelle abrite un placard ; elle a peut-être été condamnée à cet effet.

château Cordeillan-Bages, Route des Châteaux, 33250 Pauillac, Lieu-dit Bages, tel. 05 56 59 24 24, hôtel restaurant de charme.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.