châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Chelivette
 
 

      La première mention de la demeure remonte à 1523, ce que confirment quelques éléments de fortification. Ayant appartenu aux familles de parlementaires Truchon et Seurin, l'édifice est donnée en 1625 aux Jésuites de Bordeaux qui le possèdent jusqu'en 1764. Vendu en 1793 à M. Lys puis à M. Bormiat. Le château de Chelivette semble dater pour l'essentiel du début du XVIIe siècle, la chapelle portant sur son fronton la date 1620, mais les parties basses du château plus anciennes sont peut-être du XIVe siècle. Le pigeonnier à toiture conique semble dater du XVIIIe siècle. Vastes parties agricoles indépendantes. Télégraph installé sur une tour carrée. Des aménagements ont été réalisés dans la deuxième moitié du XXe siècle pour l'institut médical.
Long rectangle placé sur le flanc d’un petit coteau ce qui fait que la façade Nord a un niveau de plus que la façade Sud, qui donne sur la cour. La façade Nord à deux niveaux possède des ouvertures sans caractère. Au centre s'élève un pavillon qui comporte un niveau supplémentaire mais ne forme pas saillie sur la façade. Il est couvert d'une toiture élevée. Les parties latérales sont couvertes par deux toitures en pavillon plus écrasées, le tout en tuiles plates. Des lucarnes à fronton triangulaire s'ouvrent en avant de chacun de ces toits. La façade Sud est semblable dans ses grandes lignes à la façade Nord, mais elle est encadrée de deux tours carrées coiffées de toitures élevées et à partie inférieure talutée. Les ouvertures ont gardé davantage de caractère. Certaines sont rectangulaires et étroites, d'autres sont divisées par un meneau. Celles du premier niveau sont très petites. Une porte en plein cintre s'ouvre du centre de ce niveau. Appareil caché par un crépi; chaînes aux angles. De Comet signale dans la cour la présence d’une chapelle convertie en maison de paysan. La porte d'entrée qui aurait été semblable à celle de la chapelle du château de Labatut portait le millésime 1620 et l'inscription "introite portas ejus in confessione".

château de Chelivette, chemin de Terrefort, 33450 Saint-Loubès, exploitation viticole.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.