châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château La Commanderie
 
 

     Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1825. La propriété appartient sans doute déjà à cette époque au colonel d'artillerie François Bonie ; marié avec Anne Marie Toussaint Leroy vers 1815, il participa aux campagnes d'Italie, d’Allemagne et de France de 1812 à 1815 et fut décoré par Napoléon Ier pour sa bravoure sur le champ de bataille de Bautzen. Il devient en 1831 inspecteur des études à l'Ecole polytechnique, puis commande l'école d'artillerie de Vincennes. Il commande l'artillerie pour combattre les insurrections des Journées de juin 1848 à Paris. Lors de la guerre de 1870, il est encore prêt à quitter sa retraite au château de la Commanderie pour prendre le commandement d'une direction d'artillerie. Il décède en 1874, son épouse deux années plus tard. Ils laissent quatre fils qui suivent également une carrière militaire : Alphonse, colonel de cavalerie, prend sa retraite en 1882 au château de la Commanderie ; il était, comme son père, président de la Société de secours mutuel de Saint-Estèphe. Mentionnons également Edouard Bonie, grand collectionneur, qui créa à Bordeaux une maison-musée, dont les trésors furent légués à la ville de Bordeaux en 1895. Les augmentations et diminutions du cadastre indique que "le colonel en retraite" Bonie a fait une augmentation de construction à sa maison et que les travaux sont achevés en 1864.
C'est donc probablement à cette époque que la maison existante est rhabillée de brique et pierre. Son fils Alphonse apporte certainement des aménagements dans les années 1880 : on trouve ses initiales entrelacées AB sur la grille de clôture du jardin. Le bâtiment est illustré dans l'édition de 1908 de l'ouvrage de Cocks et Féret : la propriété appartient à cette époque à MM. Charles Dedenis et Pécresse frères, famille de négociants originaires de Meymac en Corrèze. Ils l'avaient acquis lors d'une mise en adjudication du domaine le 16 janvier 1906 : les frères Jean-Baptiste et François Léopold Pécresse en ont chacun un quart, leur beau-frère Charles Dedenis, obtient la moitié. En 1961, Gabriel Meffre achète le château et confie la distribution de la production à la maison de négoce Kressmann.
Le château se trouve au sud du hameau de Leyssac. Il est accompagné à l'est de bâtiments de dépendance abritant chais et cuvier et entouré d'un parc délimité par une grille avec portail à piliers maçonnés en brique et pierre. Le corps de logis principal à étage est encadré de deux ailes basses. La façade sud s'organise selon trois travées, la travée centrale étant traitée avec un avant-corps à pans, élevé de deux niveaux. Il est ouvert d'une porte principale et de plusieurs fenêtres à traverses et meneaux séparées par des jambes alternant brique et pierre. Les baies du rez-de-chaussée sont surmontées de tables décoratives ; l'avant-corps est couronné d'un garde-corps d'attique ajouré de quadrilobes. De part et d'autre de l'avant-corps, une travée de fenêtres traitée en pierre de taille avec tables décoratives en brique. Les baies présentent des encadrements moulurés à crossettes avec agrafes sculptées. Trois lucarnes avec ailerons à volutes et fronton cintré sont aménagées dans la toiture brisée en ardoise. Celle-ci est couronnée par une crête de toit en zinc. La façade postérieure au nord présente une maçonnerie enduite et des encadrements de baies en pierre de taille. Ceux du rez-de-chaussées sont traités en bossage avec une plate-bande en bâtière ; les fenêtres de l'étage sont surmontées d'une corniche. On retrouve le même type de lucarnes que sur la façade antérieure.

château La Commanderie, chemin de Saint-Afrique, 33180 Saint-Estèphe, lieu-dit Leyssac, tel. 05 56 59 32 30, propriété viticole.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.