châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Mendoce
 
 

      Le castrum dont la construction est autorisée par le roi-duc dans le lieu de Villeneuve et châtellenie de Bourg en 1304, pourrait correspondre à l'emplacement actuel du château Mendoce. Cependant, les éléments les plus anciens, la tour sud-ouest du logis et le colombier, ne semblent pas antérieurs au XVe ou au XVIe siècle. A cette époque, le domaine serait connu sous le nom de la maison noble du Vernou. En 1559, des documents évoquent un mariage entre Isabeau de Giscard de La Coste, veuve de Pierre de Conges, seigneur du Vernou et propriétaire des lieux, et Jean de Mendosse, seigneur du Cros de Seignan et de Moulon. Le nom de "Mendosse" apparaît ainsi pour la première fois sous cette graphie. La propriété passe entre les mains des descendants successifs jusqu'à ce que le château soit vendu en 1714 par Henry de Beaumont de Gibeaud à Jean Tolvie, maître chirurgien et bourgeois de la ville de La Rochelle. Dans l'acte notarial, il n'est fait mention que du Grand Salon ; les pièces localisées au nord de ce dernier ne figurent pas dans l'inventaire. Il est donc très probable que le château ait été agrandi par la suite, et notamment pour Jean Tolvie au XVIIIe siècle. Le domaine apparaît sur une carte de 1716 sous le nom de Mandosse ; sur une autre carte de 1751, le château, implanté à proximité du chenal du Brouillon, est visible sous le nom de "Tolvie".
Sur le plan cadastral de 1819, les bâtiments sont composés du logis flanqué de tours, d'un pigeonnier et de nombreuses dépendances organisées autour d'une cour. Après la famille Tolvie, Mendoce appartient au milieu du XIXe siècle à la famille Laulannié de Sainte-Croix, comme l'attestent les différentes éditions de Cocks et Féret entre 1850 et 1898. Des transformations du château sont réalisées durant cette période. En effet, selon les matrices cadastrales, une partie du logis est démolie en 1857 puis reconstruite en 1858 et en 1870. L'illustration publiée dans l'édition de 1893 montre la façade sud-ouest du logis, quasiment identique à celle d'aujourd’hui ; la façade occidentale est néanmoins abritée par une sorte d'auvent, disparu depuis. Dans cette même édition, la production s'élève à 220 tonneaux. Le domaine viticole est alors à son apogée. Au début du XXe siècle, la production décline puisque, selon l'édition de 1908 de Coks et Féret, Aurélien Bertaud, nouveau propriétaire, produit 50 tonneaux. En 1977, le domaine est acheté par Philippe Darricarrère qui procède à des restaurations, des maçonneries notamment. La production atteint aujourd’hui une moyenne de 75 tonneaux.
D'une superficie de 14 hectares répartis entre deux coteaux séparés par le ruisseau du Brouillon, le château Mendoce est composé d'un corps de logis de plan rectangulaire flanqué de tours d'angles, de bâtiments viticoles et autres dépendances. La façade principale du corps de logis, donnant sur un parc arboré, est orientée au sud et semble divisée en deux parties. La partie est correspond au logis principal, rythmé de trois travées et couvert d'un toit en ardoise à longs pans, prolongée au sud par un bâtiment annexe en retour, couvert d'une demi-croupe. La partie ouest présente une tour à pan-coupé coiffée d'un toit en pavillon en ardoise et une tour d'angle bâtie en moellons, couverte d'un toit conique également en ardoise, percée de bouches à feu. La façade latérale occidentale en moellons et aussi flanquée au nord d'une tour à toit conique construite dans le même matériau. La façade postérieure présente une autre tour à l'angle nord-est, avec toit conique. A l'est du corps de logis se trouve un colombier qui se caractérise par sa forme circulaire massive et son toit conique couvert de tuiles plates. Il comporte une "randière" destinée à empêcher l'accès des rongeurs, et une lucarne. Les murs intérieurs sont aménagés de nombreux trous de boulins répartis en une vingtaine de niveaux. A l'ouest, les bâtiments viticoles sont organisés de part et d'autre d'une cour, fermée du côté ouest par un mur de clôture avec portail et piliers. Le bâtiment au nord est le cuvier, en moellons, d'une longueur de 21 mètres, mais qui abrite aujourd’hui le chai à barriques. Au sud se trouvent l'ancien chai également bâti en moellon, qui est désormais dévolu à une salle d'exposition, et l'ancienne écurie transformée en salle de dégustation. Au sud du corps de logis, de l'autre côté du parc, se trouvent plusieurs bâtiments contigus les uns aux autres abritant respectivement, d'est en ouest : des logements d'ouvriers, un espace de stockage, un hangar et la maison du régisseur. Cette dernière est percée sur la façade principale, au sud, d'une porte et d'une baie à linteau délardé en arc segmentaire.

château de Mendoce 33710 Villeneuve, tel. 05 57 68 34 95, propriété vinicole.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Gironde" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
 
 
   
 

(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.