châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Anjouère
 
 

     L'actuel château a été construit, à la demande d'Armand Hipolyte Tripier de Lozé marié à Adélaïde de Richeteau, par l'architecte Tendron en 1878. L'origine de l'Anjouère est plus ancienne, des vestiges de l'ancien site sont conservés : il s'agissait d'un fief relevant jusqu'au XVIIIe siècle de la terre d'Armaillé. En 1450, l'Anjouère est décrite "lieu, maison, courtil, prez, plesses, faulx et meurgers à connins, landes, terres et boys nommés Lanjouère". Jean Guibert en est alors le seigneur. En 1697, René de Terves, seigneur d'Armaillé, possède la maison principale, munie de fossés et ponts-levis, jardins, garennes, etc... Anne de Terves l'apporte par mariage à Paul Richeteau en 1832 : leur fille épouse Armand Hipolyte Tripier de Lozé qui fait construire un nouveau château à distance des vieux bâtiments.
Le château est de plan massé avec un rez-de-chaussée surélevé ménageant un étage de soubassement, puis un étage carré et un étage de comble. La façade sud est composée au centre d'une tourelle polygonale surmontée d'une lucarne ornée d'un écusson décoratif. De part et d'autre de cette travée centrale, une travée de baies est surmontée d'un pignon. La façade nord reprend un rythme ternaire : la partie centrale est dotée d'une tourelle d'angle et surmontée d'une lucarne ornée des armes des familles Tripier de Lozé et Richeteau. Sur les deux façades, les travées centrales sont dotées d'un parement en tuffeau tandis que les travées latérales sont enduites. L'ensemble des baies est encadré de tuffeau. A noter le soin apporté aux tables de tuffeau disposées sous les fenêtres, ornées de baguettes croisées. Au nord-ouest du château se trouve un bâtiment de dépendance abritant un logement et un garage. A proximité se trouve également une écurie : ces constructions sont dotées d'encadrements de baies en brique. Les bâtiments de l'ancien site de l'Anjouère et ceux d'Armaillé sont aujourd'hui en grande partie en ruine.

château de l'Anjouère 49370 La Pouëze, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Maine-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.