châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Chétardière
 
 

  Le village de Saintes-Gemmes s'est développé à partir du XIIe siècle autour de l'église priorale. Au XVIe siècle la reconstruction du logis du prieur souligne une certaine activité en matière de construction comme en témoignent plusieurs autres maisons probablement édifiées au XVIe siècle, puis reprises ou modifiées aux siècles suivant. La chapelle du cimetière et certains bâtiments, vestiges de l'ancien presbytère, témoignent des réalisations du XVIIe siècle. Des modifications furent apportées au cours du XIXe siècle : outre la reconstruction de l'église et du presbytère, signalons la construction d'un hospice vers 1810 auquel fut annexé en 1813 un pensionnat et une école de jeune filles ; en 1875 deux nouvelles ailes furent ajoutées à cet ensemble transformé au XXe siècle en maison de retraite...
Le château de la Chétardière apparaît comme une vaste demeure rurale à laquelle on accédait primitivement, depuis le bourg, par une allée longeant la crête escarpée de la rivière de Verzée. Les bâtiments composent un plan traditionnel en U avec un corps de logis en fond de cour et des communs en retour d'équerre; un vivier est creusé près de l'allée principale. Deux pavillons de jardin sont couverts par des toitures à l'impériale : celui situé au sud comporte un pigeonnier. Le logis, avec rez-de-chaussée surélevé sur un niveau de cave, est un corps en simple profondeur flanqué de deux ailes plus basses, couvertes en croupe. Les façades sur jardin présentent plusieurs caractéristiques : le corps central est en retrait par rapport aux ailes latérales prennant la forme de pavillon très larges, couverts par des croupes brisées on notera les nombreuses travées de baies qui scandent les murs, ouvrant largement les espaces intérieurs à la lumière. A l'intérieur de nombreuses pièces conservent leur décoration d'origine; des motifs en stucs sur les trumeaux de cheminée. Dans le jardin des canalisation souterraines en pierre permettent de drainer les eaux pluviales.

Éléments protégés MH : le château en totalité ; le jardin clos de murs de son allée périphérique ; les allées latérale et axiale ; le vivier : inscription par arrêté du 19 septembre 2002.

château de la Chétardière 49500 Sainte-Gemmes-d'Andigné, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Maine-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.