châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Ballore
 
 

           L'abbé Courtépée écrit : plusieurs seigneurs sont inhumés en l'église de Ballore; Jean de Balore en 1212, Guy Suido en 1311, Christine de Rabutin en 1493, Marie d'Estainville en 1526, Cyprien de Rabutin en 1543. En 1366, Marie de Balore, fille de Philippe, dernière de sa maison, porta cette terre à Jean de Rabutin d'Epirey, son époux. Le 9 septembre 1451, mariage d'Aimé de Rabutin, seigneur d'Epiry et Ballore, avec Claude de Traves. En 1494, Cyprien de Rabutin est seigneur de Ballore. Vers 1517, Marie de Stainville, épouse de Christophe de Traves, est dame de Ballore en Charollais et de la Bruyère. En 1544, damoiselle Loyse de Messan, veuve de feu noble seigneur Messire Cyprien de Rabutin, en son vivant chevalier, seigneur de Ballore. "Benoist Le Bois, laboureur, grangier residant en la grangerie de veuve et enffans de feu le seigneur de Ballore audit Ballore. Guillaume Jacob, grangier residant en la grangerie desdits vesve et enffans". En 1576, le château de Ballore est pillé et brûlé par les reitres. De 1581 à 1614 le château est reconstruit par Melchior de Bernard de Montessus, gouverneur de Chalon. Le 14 novembre 1638, dénombrement de la seigneurie de Balore par Melchior de Montessus, seigneur de Travoisy... "Laditte terre consiste en toute justice, une maison seignerialle, moulin bannal, rivière bannale appellée Arconces, tous les sujets sont mainmortables". Courtépée mentionne en 1774 "cette province du Charollais était autrefois hérissée de châteaux forts, presque tous ruinés par ordre de Louis XI, ou depuis durant les guerres civiles ; tels que ceux de Mont-Saint-Vincent, Suin, Dondin, Artus, Digoine, Joncy, Charolles, Marcilly, Collanges, Courcheval, chevenizt, Cypierre, Rabutin, Joux, Commune, Sauvement, Champlecy, Martenet, Clessy, Chassy, Mazoncle, Busseul, la Sale, Balore, Chaumont, la Guiche : quelques uns ont été rétablis. Balore n'a que trois maisons et le château. Monnier écrit en 1856: le château de Ballore est très ancien : il existait déjà en 1300. Sa position est des plus agréables. Au XIXe siècle, le château a subi d'importantes transformations.
Sur une terrasse dominant l'Arconce, à 800 mètres à l'est du village, le château de Ballore est constitué d'un corps de logis rectangulaire et de deux tours rondes, très restaurées au XIXe sièle. Le corps de logis, à un étage carré sous toit de pavillon, ferme la cour à l'est. Sa façade orientale est percée de plusieurs baies à meneaux et à croisillon, tandis que la façade sur cour a été régularisée au XIXe siècle. L'angle sud-est est flanqué d'une tour ronde de neuf mètres de diamètre. Sur le plan cadastral de 1818, le côté nord de la cour était fermé par un second bâtiment, actuellement disparu. Ce bâtiment nord était accosté d'une tourelle ronde à l'est, et d'une tour de sept mètres de diamètre à l'ouest. Cette tour subsiste. Elle est actuellement isolée. Son couronnement de mâchicoulis sur console est une reconstitution du XIXe siècle. La façade ouest du bâtiment est percée de baies de toutes tailles. Ce sont en partie des baies simples sans replage mais il y a aussi une baie à meneau, une baie à croisée et des baies à traverse. Ces baies ainsi que la porte dite en anse de panier résultent probablement de restaurations menées au XIXe siècle. La façade sud flanquée de la tour, est aussi percée de différentes baies. Au rez-de-chaussée, un "pont levis" semble desservir une porte piétonne percée dans la tour ronde. Sur la façade est se trouvent différentes baies, notamment des baies à meneau et des baies à croisée. Nous pouvons noter que les feuillures de ces baies sont plus travaillées que celles des baies de la façade ouest. Cela s'expliquant sans doute par leur restauration au XVe et XVIe siècle. La tour située au nord est couronnée de mâchicoulis couverts sur consoles. Sur celle-ci se trouvent des éléments défensifs : les mâchicoulis d'une part et deux canonnières a ébrasement extérieur d'autres parts. Ces derniers sont situés sur les côtés est et ouest de la tour. (1)

château de Ballore 71220 Ballore, propriété privée, ne se visite pas, nous remercions chaleureusement la propriétaire pour l'accueil lors de notre passage.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Licence photos©webmaster B-E : les photos ci-dessous sont interdites à la publication sur Internet, pour un autre usage nous contacter.
A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 chateau de Ballore chateau de Ballore  chateau de Ballore
 
   
 
 
 


(1)
  source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.