châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Mercey
 
 

     Première mention en novembre 1291 lorsque Pernel de Montenteaume, damoiseau, fils de feu Pierre de Montenteaume, chevalier, "tient du duc 260 journaux de terre, 20 soitures de pré, 200 ouvrées de vignes et sa maison forte située à Mercey en la paroisse de Cheilly... pour raison de laquelle reprise il a reçu du duc la somme de 50 livres". Le 13 mars 1366, Etienne dit Ruffin, damoiseau, tient du duc sa maison fortifiée située en la ville de Mercey en la paroisse de Cheilly, et ce qu'il a audit Mercey en toute justice. Le 17 octobre 1444, "discrète personne Jehan Bonelin, marchand demeurant à Ostun, interrogé diligemment et secrètement examiné par moy ledit procureur appelé, avec moy ledit notaire, dit et dépose par son serment pour ce donné aux Saints Evangiles de Dieu, que puis ledit traité d’Arras dont cy dessus est faite mention, plusieurs capitaines et gens de guerre du Roy en très grand nombre estre entrés en armes es pays de Bourgogne, mesmement esdits bailliages par quatre ou cinq foys et entre les autres y sont entrés les capitaines qui s’ensuit, ensemble leurs gens et complices. C’est assavoir Brusac, Blanchefort, Mathelin, Chapelle, Antoyne de Chabanes, Paule de Lestrat, Olivier de Cotiny, Olivier de Bion, le petit Brusac, le Loup, le Lièvre, le Bourg de Penesart, Boniface de Vauspargne,et plusieurs autres, esquels pays ils ont tenus les champs longuement, et entre les autres logis qu’ils ont fait esdits pays. Ils ont estés logés par deux foys es faubourg d’Ostun et en yceulx, comme ennemis mortels, ont portés plusieurs grands et inumérables maulx et dommaiges auxdits subjets de mondit Seigneur et au pays. Et entre les autres maulx ils ont prises, tant par force que par emblée esdits bailliages et assaillies plusieurs bonnes et fortes places et ycelles pillèrent et gastèrent et mesmement ont pris, puis ledit traicté, une belle et forte place et chastel très bien gouvernée, laquelle ils ont pillée, appelée Molin appartenant à noble homme Jehan de Busseul escuier et n’y ont laissé ne, comme après feu, et l’ont grandement dommaigées et de plus de deux milles escus comme l’ont dit.Item ont pris une autre place d’assault assise esdit bailliage appelée Sauturnes, en laquelle ils ont semblablement pillée et pris tous les biens des pauvres gens d’entour qui estoient retraits léans et autres. Et en ycelle tuèrent ung très bon compagnon laboureur et prirent le seigneur nommé Jehan Broichart et ly lièrent les jambes d’une rourte et d’ung tortost et le meurtrissèrent tellement qu’il en est mort et violèrent toutes les femmes qui estoient comme l’on dit.
Item une autre place appelée la place et chastel de Montholon près d’Ostun appartenant à Symon Pytois escuier et prendront et pillèrent semblablement tous les biens qui y estoient et les emportèrent. Item une autre place appelée Champecueillon, laquelle ils ont toute pillée semblablement. Item ont pris la place et prioré de Saint-Symphorien d’Ostun laquelle ils ont semblablement pillée et pris tous les meubles qui estoient là et espécialement toute la vaisselle d’argent et aultre dudit prieur qui monte à très grande somme et avec ce grande somme d’or et d’argent. Item ont pris et pillée la place et chastel de Liernais. Item ont pris et pillé la place et chastel de Ménessaire appartenant à Geoffroy de Clugny seigneur dudit Ménessaire et ce par trahison et faulses promesses comme l’on dit et l’ont bien dommaigée en meubles de plus de milles escus. Item ont prise d’assault la tour de Marsey assise esdit bailliage en laquelle avoit plusieurs biens de pauvres gensdu pays retraits et tant en blés, vins, que enautres garnisons d’hôtel, lesquels ils ont tout pris. Item ont pris et pillé le prieuré de Couches lequel est enclavé esdit bailliage où il avoit également quantité de biens des subjets de mondit seigneur retraits. Prirent et emprisonnèrent le prieur et ycellui, avec plusieurs autres hommes et subjets de mondit Seigneur emmenèrent prisonniers et mirent à grosse rançon et le détinrent pout longtemps. Et tout ainsi que ont acoustume de faire ne que feroyent ennemis mortels.
Item ont asaillis plusieurs villes et places esdit bailliage, entre les autres ont assailli les deux villes d’Ostun, une foys par tout ung jour entier et ce au premier logis qu’ils firent audit Ostun depuis ledit traicté, et plusieurs autres foys tant de jour que de nuit, jeté fusées et traits, e tant que de force d’assault ils brûlèrent le belle estant devant la porte du chastel d’Ostun et coupèrent la gorge à ung des sergents de mondit Seigneur esdit bailliage nommé Guillaume Darroul qu’il ne leur faisait aucun déplaisir, ne n’avoit verge ne baston, tout pour dépit de mondit Seigneur. Item ont semblablement assailli par ung jour entier le chastel de Coulches appartenant à Monseigneur de Coulches assis esdit bailliage et tellement qu’ils prirent les murs en plusieurs lieux tout comme ennemis mortels de mondit Seigneur et du pays. Item assaillirent semblablement et assiégèrent la place du prioré de Mesvres. Ycelle rançonnèrent et brûlèrent ung bon molin appartenant audit prioré tout esdit bailliage". Relevé de tous ceux qui ont contribué au ban et arrière ban du duché de Bourgogne en l'an 1562. (Les châteaux ne sont cités que quand ils constituent la totalité du fief). Antoine et Claudine de Sagy à cause de la maison forte et seigneurie de Mercey. L'abbé Courtépée décrivait en 1774 : Cheilly, Messey ou Mercey, Seigneur, M. Cœurderoi, conseiller honoraire du Parlement, avec toute justice. M. Mercier, seigneur du château, où il a justice avec chapelle. (1)
L'ensemble se compose d'un château situé au sud de la cour, de communs en retour situés à l'ouest et au nord, et d'un pigeonnier au nord-est. C'est actuellement un bâtiment néo-gothique rectangulaire à un étage carré, orienté est-ouest, flanqué de deux tours carrées sur ses angles sud, et d'une tour d'escalier polygonale sur sa façade nord. Le corps central comprend un rez-de-chaussée surélevé et deux étages dont un de comble, les tours carrées comprennent un rez-de-chaussée surélevé, un étage et un comble à surcroît et la tour octogonale comprend un rez-de-chaussée surélevé et deux étages. Toit à croupe sur le corps de logis central éclairé par des lucarnes à fermette débordante, toit en pavillon sur les tours carrées éclairé par des chatières et toit à croupe polygonale sur la tour en façade nord, tous couverts d'ardoises et à égouts retroussés. Les bâtiments sont bâtis en moellons de pierre apparents avec soubassement en pierre. Baies rectangulaires, dont certaines à linteaux délardés en accolade et baies en arc segmentaire, à linteau cintré, oculi. La porte d'entrée de la tour polygonale se compose d'une baie à arc en anse de panier avec galbe en accolade et voussure à ressaut et colonnes dans l'embrasure, surmontée d'un blason et d'un heaume sculpté. Balcons et balconnets avec garde-corps en fer forgé sur les façades est et ouest des tours carrées. Terrasse entourée d'un mur en pierre avec escalier en pierre en façade sud menant au parc. Le bâtiment des communs s'appuie sur l'angle nord-ouest du logis, et rejoint le pigeonnier par un retour d'angle à l'est, parallèle au logis. Ce bâtiment de plan en L, bâti en moellons de pierre enduits, comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. Toit à croupe et à longs pans couverts de tuiles plates, éclairé par des lucarnes pendantes à fronton triangulaire. Baies rectangulaires, en arc segmentaire et oculi. Pigeonnier comprenant un rez-de-chaussée, trois étages et un comble à surcroît. Le toit en poivrière est couvert d'ardoises éclairé par une tabatière. Le bâtiment est édifié en moellons de pierre enduits. Baies rectangulaires, à linteau délardé en accolade, oculus.

château de Mercey, rue de Paradis, 71150 Cheilly-lès-Maranges, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)  
  source : www.cecab-chateaux-bourgogne.fr/index.html

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.