châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Vauvry
 
 

  La seigneurie de Vauvry a été démembrée de celle de Verdun sur le Doubs au début du XIIIe siècle au profit de Hugues, fils de Guy V de Verdun. En 1262, lettre d'Henry, sire de Vauvrey, par laquelle il confesse avoir reçu et pris en fief du duc Hugues de Bourgogne tout ce qu'il a depuis les haies de Vauvry jusqu'au moulin de Charbonneau et qui était en franc alleu. La seigneurie passa au XIVe siècle à la famille de Vienne, branche des seigneurs de Mirebel. En 1424, quittance au receveur du bailliage de Chalon pour Thibault de Rougemeont, seigneur, pour la moitié de Vauvry au bailliage de Chalon de la somme de 120 livres faisant moitié de celle de 240 livres de rente qui lui est due et à messire Jean de Rye a cause du chatel dudit Vauvry. Les Rougemont conservèrent leur part jusqu'au XVIe siècle, alors que Jean de Rye vendait la sienne à Louis de Chalon, prince d'Orange. Elle fut cédée en 1465 par Guillaume de Chalon à Pierre de Goux, Chancelier de Bourgogne, dont hérita Jean de Rupt. En 1532, ses fils le vendirent à Louise de Rochefort, veuve d'Antoine Bouton. Les Bouton réunirent entre leurs mains l'ensemble de la seigneurie, érigée en baronnie, qui échut, à la mort de Françoise Bouton, au XVIIe siècle, à ses cousins, les Thiard de Bissy. Début du XIXe siècle, M. Nivière, trésorier payeur général du Rhône, acquit Vauvry du dernier représentant de cette famille, le général Auxonne-Théodore Thiard. Le domaine arriva aux mains de la famille de Maistre. M. Cahuet, exploitant agricole, en est propriétaire depuis 1954. L'aile ouest a été détruite par un incendie en 1976.
Les bâtiments sont distribués autour d'une cour située sur l'ancienne motte entourée d'un fossé en partie comblé. Au nord, une haute tour de plan sensiblement carré domine le bâtiment d'habitation bâti, en retour d'équerre, sur l'angle sud-est de la tour. Cette dernière, en brique apparente, comprend un rez-de-chaussée surélevé (actuel cellier) et deux étages carrés couverts de plafonds à poutres apparentes. Les étages étaient éclairés, au sud, par deux fenêtres à meneau et croisillon en pierre de taille, l'escalier par des jours rectangulaires en brique, de même que les baies en plein-cintre des étages de l'élévation est. La tour est couverte d'un toit en pavillon. Le logis est construit en brique et en moellon calcaire (une partie des façades est et nord), une plaque en marbre fixée sur la façade porte un monogramme et la date : an 10 ; le bâtiment se compose d'un rez-de-chaussée surélevé sur étage de soubassement, d'un étage carré et d'un étage de comble éclairé en façade par des lucarnes en pierre de taille. Le bâtiment est couronné d'une corniche en brique à deux rangs de dents-de-scie et couvert d'un toit à croupe ; il communique avec la tour par un petit passage en surplomb, protégé par un toit en appentis, situé dans l'angle des deux bâtiments. Au sud de la cour, en bordure du chemin d'accès, se trouve une chapelle rectangulaire, toute en brique, couronnée d'une corniche "à modillons". Elle comprend une crypte voûtée, le portail de la nef, en anse-de-panier irrégulier à deux rouleaux en brique, est précédé d'un escalier à deux volées droites convergentes. Un rang de corbeaux de pierre règne à hauteur du cintre de la porte et se prolonge sur l'élévation droite. Un arc diaphragme brisé sépare le choeur de la nef couverte d'un plafond à solives apparentes ; les fenêtres, en arc brisé (une, à droite dans la nef, et deux dans le chevet) sont ébrasées à l'intérieur. Les autres bâtiments, dépendances agricoles, se trouvent, l'un (grange et étables) au sud du logis, les deux autres (poulaillers, porcheries) en équerre dans l'angle nord-ouest de la cour. Les deux derniers sont couronnés d'une corniche en dents-de-scie et couverts d'un toit à longs pans en tuile plate, le premier d'un toit en tuile mécanique.

château de Vauvry 71350 Ciel, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de Saône-et-Loire" tous les châteaux recensés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.